Face à la hausse inquiétante des contaminations au Covid-19 enregistrées ces derniers jours, les autorités algériennes ont décidé de fermer les écoles et les universités et de renforcer les mesures sanitaires dans de nombreux lieux et espaces publics ainsi que les transports. C’est le cas particulièrement au niveau de l’aéroport international d’Alger, où les mesures de contrôles des voyageurs en provenance de l’étranger sont devenues rigoureuses.

Les derniers chiffres des nouvelles contaminations au Covid-19 donnent froid dans le dos. 2211 nouveaux cas ont été enregistrés le 22 janvier en Algérie. C’est pour la première fois, depuis l’été dernier, que le pays, qui traverse actuellement une 4e vague de la pandémie, voit la courbe des contaminations passer au-dessus du seuil des 2000 cas quotidiens. Une situation qui donne l’alerte, surtout que selon les spécialistes les chiffres réels dépassent largement 20 000 nouveaux cas par jour. « Les cas annoncés par le ministère de la Santé sont ceux qui sont testés avec la PCR », affirme un membre du Conseil scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19.

Contrôles renforcés des voyageurs au niveau de l’aéroport d’Alger

Devant cette situation, les pouvoirs publics ont décidé de prendre plusieurs mesures dans le but de casser la chaine de transmission de la pandémie, surtout que le nouveau variant, désormais le plus répandu en Algérie, est réputé pour sa vitesse de propagation. À cet effet, la Présidence a annoncé, le 19 janvier, la fermeture pour une durée de 10 jours, de l’ensemble des écoles à l’échelle nationale.

À lire aussi :  Vols France-Algérie : Tassili Airlines lance une offre exclusive

Tout en insistant sur la nécessité de respecter les mesures barrières et de renforcer les contrôles dans les espaces et lieux publics, ainsi que les transports en commun, le communiqué de la Présidence n’a pas écarté le recours à la réduction du nombre de vols internationaux. « Certains vols à destination de l’Algérie ont enregistré un grand nombre de cas positifs de Covid-19, ce qui oblige, dans l’immédiat, à resserrer davantage le contrôle, tout en réduisant le nombre de ces vols si nécessaire », indique en effet le communiqué de la Présidence publié le 19 janvier 2022.

Voici les nouvelles mesures de contrôle sur les passagers en provenance de l’étranger

Aussitôt, les responsables de l’aéroport international d’Alger ont mis en place de nouvelles mesures de contrôles pour les voyageurs en provenance de l’étranger. En effet, le chargé de contrôle sanitaire aux frontières au niveau de l’aéroport d’Alger a affirmé à la Radio algérienne que les passagers en provenance de l’étranger « sont soumis à plusieurs contrôles pour détecter les cas contaminés au Covid-19 ».

Selon le même responsable, l’ensemble des voyageurs « sont soumis à un contrôle de température et à un test antigénique au niveau des laboratoires sur place ». Les résultats des tests sont connus au bout de cinq minutes, précise le responsable en charge du contrôle sanitaire au niveau de l’aéroport. « En cas de résultat positif au Covid-19, l’équipe médicale de l’aéroport prend les mesures nécessaires », précise-t-il. Il s’agit notamment de « la désinfection du box réservé aux tests » et « le changement des équipements des agents en charge des contrôles à savoir les bavettes, les gants et les charlottes ».