L'Algérie veut ouvrir le secteur des transports aérien et maritime aux investisseurs privés. Après la création de la première compagnie aérienne privée, une entreprise de transports de voyageurs par voie maritime verra prochainement le jour. C'est ce qu'a annoncé, samedi 29 janvier 2022, le député de l'émigration Abdelouahab Yagoubi.

Longtemps réservé et monopolisé par des entreprises publiques, le transport international de voyageurs commence à s'ouvrir au secteur privé. Il faut dire que cela a constitué une revendication de longue date des professionnels de cette activité en Algérie. D'ailleurs plusieurs dossiers d'investissement portant création des compagnies de transport aérien et maritime ont été déposés au niveau des services concernés.

L'attente a été longue et le lancement de ces entreprises a été retardé pour différentes raisons. Cette semaine, les autorités du pays ont décidé d'autoriser la création d'une première compagnie aérienne privée en Algérie. La compagnie aérienne à bas prix FlyWestaf a reçu en effet officiellement le feu vert des autorités algériennes pour entamer ses activités de transport aérien.

« FlyWestaf Algeria SPA, informe ses actionnaires et le public de son incorporation au Registre du commerce. C’est la première compagnie aérienne de transport de passagers et de marchandises à bas coût en Algérie », indique en effet un communiqué de la compagnie FlyWestaf, publié le 26 janvier 2022.

À lire aussi :  Aéroport de Paris-Charles de Gaulle : Gare aux emballeurs clandestins

Une nouvelle compagnie maritime qui va assurer des traversées entre Bejaïa et la ville de Sète

Il ne s'agit, semble-t-il, que d'un premier pas. D'autres compagnies verront bientôt le jour en Algérie. Une entreprise de navigation maritime a reçu déjà son agrément. C'est ce qu'a indiqué, en effet, le député de l'émigration Abdelouahab Yagoubi, samedi 29 janvier 2022.

Celui-ci a annoncé sur sa page Facebook que cette compagnie assurera les dessertes entre Béjaïa et le port français de Sète. « J’ai également été informé aujourd’hui (deuxième bonne nouvelle) que la première compagnie privée de transport maritime a été agréée et assurera le transport de passagers entre Béjaïa et le port français de Sète (près de Montpellier) », a affirmé le député.