Coup dur pour la sélection marocaine de football qui sera privée de deux joueurs lors de la double confrontation contre la RD Congo en matchs de barrage pour la Coupe du monde. Il s'agit de Sofiane Boufal et de Soufiane Chakla, qui ont écopé de deux matchs de suspension à la suite des incidents ayant émaillé la dernière rencontre des Lions de l'Atlas face à l'Égypte en quarts de finale de la CAN 2021.

La fin du match des quarts de finale entre le Maroc et l'Égypte, qui s'est tenue dimanche dernier, a été marquée par des échauffourées entre les deux équipes. La confédération africaine du football s'est penchée sur ces incidents, mardi 1er février, lors d'une réunion de son jury disciplinaire.

« Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports qu'à la fin du match, il y a eu des altercations entre l'entraîneur adjoint égyptien Rogerio Paulo Dos Santos Cesar De Sa et le président de la Fédération marocaine M. Faouzi Lekjaa. Une bagarre générale s'en est suivie au cours de laquelle le joueur marocain Sofiane Boufal et le joueur égyptien Marwan Mostafa Daoud ont été identifiés », lit-on dans le communiqué de la CAF ayant sanctionné ladite réunion.

Ces incidents ne sont pas restés sans suite, puisque la CAF a décidé de sévir contre « les fauteurs de troubles » des deux camps. Ainsi, deux joueurs marocains et un joueur égyptien ont été suspendus pour deux matchs. Pour Marwan Mostafa Daoud, le joueur égyptien, c'est donc la fin de la CAN 2021.

À lire aussi :  L'arrivée d'Islam Slimani au Stade Brestois 29 serait imminent

Le Maroc privé de son fer de lance pour les barrages

De leur côté, les deux joueurs marocains – l'attaquant Sofiane Boufal et le défenseur Soufiane Chakla – seront privés des deux matchs de barrage pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022, prévus contre le RDC le 24 ou 26 mars pour l'aller et le 27 ou 29 mars pour le retour. C'est un véritable coup dur pour le Maroc, sachant que Sofiane Boufal est un pion important dans l'échiquier du coach Vahid  Halilhodžić.

Pour les observateurs, l'absence du milieu offensif de l'Angers SCO, qui a réalisé une CAN 2021 de premier ordre, ouvrira la porte pour un éventuel retour en sélection de Hakim Ziyech. Il est à noter par ailleurs que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé de faire appel de ces sanctions. C'est ce qu'ont indiqué mercredi des sources médiatiques marocaines.