Le chargé de contrôle sanitaire aux frontières au niveau de l’aéroport d’Alger s'est encore exprimé sur les mesures appliquées au niveau de cette structure. Dans des déclarations au journal arabophone Ennahar, samedi 5 février 2022, il a affirmé qu'un dispositif de lutte contre le coronavirus a été mis en place afin d'éviter la propagation de cette pandémie en Algérie.

L'Algérie a connu un rebond du coronavirus depuis quelques semaines. Le nouveau variant Omicron s'est propagé telle une trainée de poudre, touchant des centaines de personnes quotidiennement. Les premiers cas de cette souche ont été détectés chez des ressortissants algériens arrivant de l'étranger. Pour tenter d'endiguer cette déferlante, les autorités algériennes ont décidé d'appliquer certaines mesures au niveau des aéroports et ports du pays. C'est le cas de l'aéroport international Houari Boumediene d'Alger qui connait, il est vrai, un important trafic.

Test PCR et test antigénique à l'aéroport d'Alger

Ainsi depuis quelques semaines et faisant suite aux instructions des hautes autorités du pays, les responsables de cet aéroport ont imposé un contrôle de température ainsi qu'un test antigénique au niveau des laboratoires installés à l'aéroport, a expliqué le chargé de contrôle sanitaire aux frontières au niveau de l’aéroport d’Alger. Les résultats des tests sont connus au bout de dix minutes, précise-t-il.

À lire aussi :  Vol Lyon-Alger avec Air Algérie : Un avion presque vide, mais des billets toujours aussi chers

Aéroport d'Alger : qu'arrive-t-il aux personnes testées positives au Covid ?

Le même responsable a affirmé que les voyageurs arrivant au niveau de l'aéroport doivent être munis d'un test PCR de moins de 36 heures. Il a affirmé que les personnes testées négatives seront libérées pour poursuivre leur voyage alors que les passagers contaminés seront appelés à être consultés sur place. Ils seront pris en charge par les médecins mobilisés à cet effet. Une attestation de mise en confinement à domicile d'une durée de 10 jours leur sera ensuite délivrée. Par ailleurs, le chargé de contrôle a souligné que les services de l'aéroport prendront attache avec les voyageurs ayant pris le même avion que les personnes contaminées afin de les informer et de les inviter à prendre leurs précautions.