Les Algériens résidants à Perpignan, au sud de la France, réclament la réouverture du Consulat d'Algérie dans leur ville. La diaspora algérienne de cette région a même lancé une pétition à l'initiative de l'Association franco-algérienne 66.

Le Consulat d'Algérie à Perpignan a fermé ses portes il y a plus de 30 ans. Depuis, pour se faire établir des documents, les membres de la diaspora algérienne établie dans cette ville située au sud de la France sont obligés de faire 300 kilomètres aller-retour pour se rendre à Montpellier, où se situe la représentation diplomatique algérienne la plus proche.

« On en a marre de faire des allers-retours. Tout le monde ne peut pas se déplacer. Il faut penser aux personnes âgées, aux personnes démunies, malades ou encore aux femmes seules avec leurs enfants », a indiqué la présidente de l'Association franco-algérienne 66, Aicha Azi, au journal local L'Indépendant.

300 km pour rejoindre le Consulat d'Algérie à Montpelier

Pour mettre fin au calvaire de la communauté algérienne établie dans cette région, cette association a initié une pétition pour réclamer la réouverture du Consulat d'Algérie de la ville. Celle-ci a été déposée au niveau des différents commerces et a été lancée sur Internet. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette pétition a été énormément appuyée. Jusqu'à la fin de la semaine dernière, elle a reçu plus de 1000 signatures.

Selon le même quotidien, le consul d'Algérie à Montpellier a également été saisi par l'association initiatrice de l'action. Le diplomate algérien s'est montré « compréhensif face à cette situation », assure Aicha Azi, qui a indiqué que le consul « n'hésitera pas à faire remonter l'information jusqu'à l'Ambassade d'Algérie à Paris, qui a le dernier mot pour une éventuelle réouverture d'un consulat d'Algérie à Perpignan ». 

Les vols direct vers l'Algérie reprendront-ils dès cet été ?

Dans un autre registre, la présidente de l'association franco-algérienne espère que l'aéroport de Perpignan renouera prochainement avec les vols à destination de l'Algérie, suspendus depuis l'avènement de la crise sanitaire et la fermeture des frontières algériennes en mars 2020.

« Si la situation sanitaire s'améliore, la compagnie aérienne ASL Airlines pourrait de nouveau proposer des vols directs dès cet été », a en effet déclaré Aicha Azi au média L'Indépendant.