Pour faire face à la crise financière qui la secoue, la compagnie Air Algérie a procédé la fermeture de 9 de ses agences commerciales à l'étranger. C'est ce qu'a annoncé une responsable de la compagnie lors de son audition dimanche 6 mars 2022 par la commission des Transports et des Télécommunications de l'Assemblée nationale.

La situation de la compagnie Air Algérie est une affaire d'État. Au moment où les clients, notamment ceux de la diaspora algérienne, ne cessent de réclamer une prise en charge de leurs doléances – en augmentant le nombre de vols et en baissant les prix des billets depuis et vers l'Algérie, les pouvoirs publics semblent enfin décidés à se pencher sérieusement sur cette question.

C'est ce qui ressort de cette audition de représentants de la direction d'Air Algérie par la commission des Transports et des Télécommunications de l'Assemblée nationale. Une occasion pour les députés de poser un certain nombre de questions concernant la situation de la compagnie et les perspectives d'avenir pour une meilleure prise en charge des demandes des clients.

Dans l'exposé présenté par une cadre d'Air Algérie, cette dernière fait état de la situation financière difficile dans laquelle se trouve la compagnie, rapporte le journal El Bilad ce lundi 7 mars 2022. Une raison qui a poussé la direction d'Air Algérie à procéder entre 2020 et 2021 à la fermeture de 9 agences à l'étranger sur 16 qui étaient ciblées, explique la responsable d'Air Algérie.

À lire aussi :  France-Algérie : Prix des vols en septembre 2022 avec ASL Airlines

Selon elle, Air Algérie, qui a également procédé au rappel de 50 agents exerçant au niveau des ces agences à l'étranger, a permis à la compagnie d'économiser 1,14 million d'euros par an. Pour rappel, Air Algérie dispose de 37 agences commerciales à travers le monde, dont la majorité ne serait d'aucune utilité. C'est le cas notamment de celles qui se trouvent en Afrique (Niamey, Ouagadougou, Nouakchott et Tripoli) et dans des pays qui ne sont plus desservis par la compagnie publique algérienne.