Alors que le nombre de vols entre la France et l'Algérie a été augmenté d'une façon significative, les ressortissants algériens se plaignent de la cherté des billets d'avions. En effet, les prix pratiqués par les compagnie aériennes desservant l'Algérie sont exorbitants, surtout comparativement à ceux pratiqués pour les destinations tunisienne et marocaines.

Comparaison des prix des vols France - Algérie, France - Tunisie et France - Maroc

Ainsi, Air France, la seule compagnie qui dessert les trois pays, pratique des prix avec une différence qui peut beaucoup varier entre ces trois destinations. Pour acheter un billet Paris - Tunis, aller en début du mois de septembre, et retour en mi-septembre, il faut débourser environs 270 euros, soit une moyenne de 135 euros par traversée. Pour voyager au Maroc, c'est beaucoup moins cher : le billets se situent aux environs de 85 euros, et un aller retour Paris - Rabat – durant la même période de l'année – ne coûte que 170 euros.

Un voyage similaire vers l'Algérie coûterait jusqu'à 6 fois plus cher. Il faut en effet compter pas moins de 600 euros pour un aller retour France - Algérie chez Air France, la majorité des vols se situant au-dessus de la barre des 700 euros pour un aller simple. Ce décalage inexpliqué entre les prix de billets à destination de ces trois pays voisins, dont les aéroports se situent à des distances presque équivalentes de Paris, soulève plusieurs interrogations. La diaspora algérienne ne cesse d'alerter les autorités et de dénoncer cette politique qui sanctionne les Algériens voulant rentrer au pays.

Prix du billet Paris - Alger (Air France, septembre 2021)

Prix du billet Paris - Alger (Air France, septembre 2021)

Pourquoi les vols vers l'Algérie sont-ils beaucoup plus chers ?

Il faut dire que pour la destination Algérie, les compagnies aériennes ne se retrouvent pas dans une situation de concurrence. La demande sur les billets d'avions est tellement grande que même à des prix exorbitants, les voyageurs les achètent. Cette situation de quasi-monopole par les deux compagnies Air France et Air Algérie leur permet d’aligner leurs prix, contrairement à ce qui se passe en Tunisie et au Maroc, où la concurrence bat son plein.

À lire aussi :  Air France meilleure compagnie en Europe et 8e du monde. Voici pourquoi

D'un autre côté, les gouvernement tunisiens et marocains ont depuis longtemps mis en place une stratégie qui permet aux étrangers de visiter leurs pays en achetant des billets à des prix très bas. Une politique qui vise à promouvoir le tourisme , alors que l’Algérie n'investit pas dans ce domaine. Pour le Maroc et la Tunisie, les compagnies privées jouent le rôle de régulateur du marché en proposant des prix très attractifs, qui poussent la compagnie française Air France à s'aligner pour garder une part du marché.