C'est la première fois que cela arrive à bord d'un appareil de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, même si c'est un phénomène que l'on a déjà vu ailleurs dans le monde. Un jeune Algérien a fait le trajet Constantine-Paris dans la soute à bagages de l'appareil d'Air Algérie. La police algérienne a ouvert une enquête pour comprendre ce qu'il s'est passé.

En effet, les employés de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, à Paris, ont été surpris, mercredi 9 mars, par la présence d'un adolescent dans la soute à bagages de l'appareil de la compagnie aérienne Air Algérie. Le jeune Aymen, âgé de 16 ans, était visiblement épuisé, selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Il tenait une petite bouteille d'eau et semblait effrayé quand il discutait avec les agents de sécurité.

Rien n'a encore filtré sur l'identité du jeune Aymen et rien non plus sur comment a-t-il pu arriver à la soute à bagages d'un avion ? À l'aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine, les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes ayant conduit à cet incident grave et dangereux. Les enquêteurs vont se focaliser sur l'existence ou non de complicités internes au niveau de l'aéroport en question.

Dans un tel établissement, il est étonnant qu'un jeune de 16 ans puisse trouver un chemin vers la soute à bagages d'un appareil, alors qu'un voyageur passe par au moins trois points de contrôle pour embarquer dans un avion. Cela dans les aérogares, mais l'incident avec le jeune Algérien clandestin s'est déroulé sur le tarmac de l'aéroport, donc, l'aérodrome ouvert uniquement aux professionnels, employés et membres d'équipage.

À lire aussi :  Nouveaux vols d'Air Algérie : Les Algériens de France frustrés