La France a de nouveau mis à jour ses listes sanitaires et confirme une amélioration nette de la situation sanitaire dans le monde. Mais, inexplicablement, l'Algérie est maintenue dans la liste orange, alors que la Tunisie voisine rejoint la liste verte, en compagnie de plusieurs pays africains.

En effet, la liste verte de la France a vu l'arrivée de 23 nouveaux pays, dont la Tunisie, Madagascar, les Seychelles, la République démocratique du Congo et les États-Unis. La carte sanitaire de la France se reverdit de plus en plus, particulièrement en Afrique où il reste moins d'une dizaine de pays dans la liste orange. Il s'agit de l'Algérie, la Libye, le Mali, l'Érythrée, la Somalie, la République centrafricaine, la Gambie, le Liberia et la Sierra Leone.

Ce qui est inexplicable dans la carte sanitaire de la France, en relation avec la pandémie de coronavirus, c'est que l'Algérie est maintenue dans la liste orange alors que l'amélioration de sa situation sanitaire est palpable depuis plus d'un mois. Depuis quelques jours, le nombre de cas de contamination au coronavirus tourne autour de 20 en Algérie, loin des chiffres inquiétants de janvier qui a vu le pic de 2500 cas enregistré le 25 du mois.

L'Algérie en orange, le Maroc et la Tunisie en vert

En fait, ce maintien de l'Algérie dans la liste orange est d'autant plus inexplicable que le Maroc qui a vécu une situation pire que celle de son voisin de l'Est, est dans la liste verte de la France depuis plusieurs semaines. À titre de comparaison, les cas de contamination tournent autour de 70 au Maroc, alors qu'ils sont autour de 20 cas en Algérie. Aussi, en janvier, quand l'Algérie a enregistré son pic de 2 521 cas, son voisin de l'ouest a recensé 6 362 Marocains atteints de coronavirus.

À lire aussi :  Vols France-Algérie : Une nouvelle grève annoncée à l'aéroport de Lyon

Pour rappel, dans la liste verte de la France, figure « les pays ou territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé ». D'autant part, ce sont « les pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants » qui composent la liste orange où se trouve l'Algérie. Pour ce qui est de la liste rouge, elle est vidée de tout pays depuis plus d'un mois, signe d'une amélioration certaine de la situation pandémique dans le monde.