Après 2 ans de fermeture des frontières maritimes entre l'Espagne et le Maroc, empêchant l'organisation de l'Opération Marhaba en 2020 et 2021, ces frontières devront rouvrir bientôt. C'est l'objectif principal de la visite du ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, à Rabat le 1er avril.

Cette visite, qui intervient après un réchauffement significatif des relations diplomatiques entre les deux pays à la suite du soutien de l'Espagne à la proposition marocaine sur au Sahara occidental. Elle aura plusieurs buts à atteindre ; il s'agit notamment de la réouverture des frontières avec Ceuta et Melilla et la reprise des liaisons maritimes et donc de l’Opération Marhaba dédiée aux marocains résidents en Espagne.

Ainsi, le rapprochement entre les deux pays aux dépends de la cause sahraoui se concrétisera sur le terrain. Le chef de la diplomatie espagnole échangera avec les autorités marocaines en vue de « la normalisation complète des liaisons maritimes » et de la reprise de l’Opération Marhaba d'une part et de la « réouverture contrôlée » des frontières à Ceuta et Melilla afin de rétablir la circulation des personnes et des biens entre les deux pays d’autre part.

Reprise de l'opération Marhaba entre le Maroc et l'Espagne

En effet, selon l'agence de presse Espagnole EPE, ces frontières seront rouvertes « très bientôt ». L'agence cite les déclarations du président Pedro Sanchez lors de sa visite mercredi dans la ville de Melilla.

À lire aussi :  Vols France-Algérie : Tassili Airlines lance une offre exclusive

Cette visite servira à préparer le voyage officiel de Pedro Sanchez au Maroc. Le ministre a expliqué mardi au Congrès que le Maroc renforcera sa relation bilatérale avec l’Espagne, mais qu’il reviendra à l’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura, de « proposer une solution mutuellement acceptable ».

Albares a insisté sur les avantages pour l’Espagne d’avoir changé de position sur le Sahara, soulignant que cette décision, en plus de sonner la fin de la crise « insoutenable » avec le Maroc, va permettre de renforcer la coopération policière entre les deux pays « en matière de trafic de drogue, de traite des êtres humains, de lutte contre le terrorisme et le crime organisé ».

Il faut dire que la reprise de l’opération Marhaba permet chaque année au marocains résidents à étranger de regagner leurs pays à moindre coût. Cette opération a été annulée 2 ans de suite, officiellement en raison de la crise sanitaire, mais officieusement à cause de la crise entre le Maroc et l'Espagne étant donné que le Royaume chérifien a repris ses liaisons maritimes avec d’autres pays, mais pas avec l’Espagne.