La sélection algérienne accueillera ce mardi 29 mars son homologue du Cameroun au stade de Blida à 20H30 pour le compte du match retour des barrages du Mondial 2022. Un match décisif pour les Verts en vue d’une qualification  à ce rendez-vous footballistique mondial, prévu en novembre prochain au Qatar.

Vainqueur mardi dernier au match aller disputé à Douala par 1 but à 0, les Algériens qui ont mis un pied au prochain Mondial devront toutefois se méfier de cette solide équipe du Cameroun, qui n’a pas encore dit son dernier mot. L’importance du match de ce mardi soir, a fait en sorte que les pouvoirs publics décident de le placer sous haute sécurité.

L’engouement suscité par ce match chez les supporters algériens, comme le prouve l’affluence record enregistrée dimanche lors de la vente des billets au stade de Blida, a poussé les autorités algériennes à mettre en place un important dispositif sécuritaire. Un dispositif marqué notamment par la mobilisation de milliers de policiers et d’agent de la protection civile au niveau du stade de Blida, dès les premières heures de la matinée de ce mardi 29 mars.

Les recommandations de la DGSN aux supporters algériens

Dans un communiqué publié le lundi 28 mars sur ses réseaux sociaux, la Direction générale de la police nationale a lancé  un conseil aux supporters de « ne pas acheter de billets [pour le match] auprès de particuliers ou via les réseaux sociaux, afin d’éviter [de] s’exposer à toute fraude ou contrefaçon » et de « ne pas se munir de fumigènes et autres produits pyrotechniques ».

À lire aussi :  Les Algériens de l'OGC Nice se rendront-ils en Israël pour la Ligue Europa Conférence ?

Dans son communiqué, le DGSN conseille aussi d’« éviter de se déplacer au stade Mustapha-Tchaker de Blida ou de se trouver à proximité le mardi 29 mars, pour toute personne n’ayant pas de billet d’entrée au stade ». La Sûreté nationale a également annoncé que « certaines routes menant au centre-ville de Blida, en passant par le stade Mustapha-Tchaker seront fermées, ce mardi 29 mars dès 6h00 du matin »  ajoutant que « les conducteurs et usagers de la voie publique seront informés ultérieurement du plan de circulation élaboré à cette occasion ».

3500 policiers mobilisés pour le match Algérie-Cameroun

À ce propos, un responsable de la Direction générale de la police nationale (DGSN) a révélé lundi 28 mars au JT de 13h00 de la télévision publique algérienne que 3 500 policiers seront mobilisés pour assurer la sécurité à l’occasion du match Cameroun Algérie. « Ces 3500 policiers seront réparties à l’intérieur et aux alentours du stade Mustapha Tchaker de Blida », indique le représentant de la DGSN.

Selon la même source, des centaines d’autres agents de l’ordre seront également mobilisés sur les différents axes routiers menant vers le stade de Blida. Le même décor sera également implanté au niveau des chefs lieux des autres wilayas du pays, au coup de sifflet final de l’arbitre, en cas de qualification de l’Algérie, précise le même responsable. « Nous avons mis en place un plan sécuritaire à l’échelle nationale afin de canaliser de foules et de sécuriser les citoyens et leurs bien », précise-t-il.

À lire aussi :  Ballon d'Or 2022 : Riyad Mahrez dans la liste des 30 nommés

La Protection civile s’est également mobilisée en vue de cet important rendez-vous en déployant d’importants moyens humains et matériels, avant, durant et après le match Algérie-Cameroun. À cet effet, la Direction générale de la Protection civile a annoncé, dans un communiqué publié lundi, la mise en place d’un dispositif sanitaire et sécuritaire en vue du match de demain. Plusieurs unités de la Protection civiles seront ainsi mobilisées dès les premières heures de la matinée de ce mardi à l’intérieur et aux alentours du stade de Blida.