L'Algérie a rendu publique, lundi 28 mars, sa décision d'augmenter le nombre de ses vols internationaux. Les lignes de et vers les aéroports français ont eu la part du lion avec 49 vols sur les 64 que compte le nouveau programme accordé à la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Malgré la forte présence des ressortissants algériens en Espagne, le nouveau programme n'inclut pas de vols vers ce pays.

Au grand dam de la communauté algérienne en Espagne, les liaisons aériennes avec l'Algérie resteront telles qu'elles ont été décidées dans le cadre de la réouverture partielle des frontières. Soit quatre vols par semaines pour Air Algérie et 4 autres vols pour les compagnies espagnoles, Vueling et Iberia. Cette dernière n'assure qu'une seule rotation hebdomadaire entre la capitale Madrid et Alger, alors que la low cost Vueling opère trois vols par semaine entre Barcelone et la capitale algérienne.

C'est ce qui fait dire aux observateurs que la compagnie espagnole Iberia est la plus grande perdante du nouveau programme annoncé par le ministère algérien des Transports. C'est qu'une hausse des vols entre l'Algérie et l'Espagne aurait bénéficié grandement à la compagnie qui assure habituellement des vols de la ville balnéaire d'Alicante.

Iberia perd plusieurs dessertes entre l'Espagne et l'Algérie

En réalité, le programme annulé du 9 mars prévoyait 16 nouveaux vols entre l'Algérie et l'Espagne, uniquement pour les compagnies espagnoles. Avant sa suppression par le ministère et sa republication sans les dessertes vers l'Espagne, le fameux programme prévoyait 3 vols sur la ligne Alger-Madrid, 3 autres sur Alger Barcelone, 5 vols sur Alger-Alicante et 5 autres sur Oran-Alicante.

À lire aussi :  DV lottery 2024 : Date d'inscription et conditions d'accès

Il faut comprendre que les 3 vols hebdomadaires entre les deux capitales devaient automatiquement être opérés par Iberia. C'est dire l'ampleur des pertes et du manque à gagner que la compagnie en question subira, en raison de cette suppressions des dessertes entre les deux pays.

Espagne-Algérie : Un seul vol par semaine pour Iberia

La compagnie espagnole Iberia se retrouve tout simplement avec un seul vol par semaine entre Madrid et Alger, ce qui est loin d'être satisfaisant. Cela, sans doute, en raison des nouvelles tensions entre l'Algérie et l'Espagne, nées suite à un changement brusque de la position espagnole dans le dossier du Sahara occidental.