Le candidat pour les élections présidentielles françaises Éric Zemmour a vécu une mésaventure qu'il n'oubliera certainement pas de sitôt. Le polémiste a été, en effet, chassé d'une salle de sport à Marseille, où il était en campagne. Le candidat de Reconquête a été prié de quitter le lieu par le patron de la salle, qui n'est autre que le frère de l'ancien numéro 10 de l'équipe de France ; Zinedine Zidane. 

Éric Zemmour poursuit sa campagne électorale en prévision des élections présidentielles prévues dans quelques jours en France. Samedi 2 avril, il était dans la ville de Marseille où il a été à la rencontre de la population locale. Pour terminer sa sortie, le candidat voulait s'offrir une partie de football au niveau du complexe sportif de la ville.

Pour ce faire, tout enthousiaste, Zemmour s'est mis en tenue sportive, comme le montrent les images et vidéos partagées sur les réseaux sociaux. Les choses ne se sont cependant pas bien déroulées comme lui et son staff l'ont prévu. Au moment d'entrer dans la salle, le candidat a été  tout simplement et gentiment prié de quitter le lieu par le propriétaire du complexe, qui est en fait que le frère de l'ancien ballon d'or et champion du monde avec l'équipe de France en 1998, Zinedine Zidane.

À lire aussi :  Voici le nouvel ambassadeur de l'Algérie en France

« Ne pas associer l'image de Zinedine Zidane ave Éric Zemmour »

Nordine Zidane, en l'occurrence, a pris cette décision, car ne voulant pas que l'image de l'ex-entraineur du Real Madrid soit associée au candidat de l'extrême droite. Le frère de Zinedine Zidane a affirmé par ailleurs que la direction du complexe n'a pas été informée par cette exhibition, d'où sa sortie inattendue d'Éric Zemmour, qui ne pouvait que s'exécuter en quittant le complexe.