Cinq jours après avoir déposé un recours suite au match de l’Algérie face au Cameroun en barrages retour pour le Coupe du monde,  la Fédération algérienne de football  (FAF) a annoncé que la FIFA a retenu la date à laquelle elle étudiera la réclamation et rendra son verdict.   

Le match Algérie-Cameroun, comptant pour le barrage retour du Mondial 2022 au Qatar, disputé le 29 mars dernier à Blida, continue encore de susciter le débat en Algérie et un peu partout à travers le monde.  Alors que l’on croyait que le dossier de ce match est définitivement classé, voila que la FAF annonce que son recours auprès de la FIFA sera finalement étudié.

Affaire Algérie-Cameroun : La FIFA étudiera le recours de la FAF le 21 avril

En effet, dans un communiqué publié dans la soirée de mardi 5 avril 2022, sur son site officiel, la Fédération algérienne de football (FAF) informe que « la réclamation qu’elle a introduite auprès de la FIFA sera soumise à la Commission de discipline pour examen et décision le 21 avril 2022 ». Une annonce qui a fait renaître l’espoir chez les supporters algériens, qui ne désespèrent pas de voir la FIFA donner gain de cause à l’Algérie.

Frustrés par l’élimination des Verts qu’ils jugent « injuste » pour le prochain Mondial,  en raison de ce qu’ils qualifient de décisions « scandaleuses » de l’arbitre gambien Baklary Gassama, les Algériens se sont lancés dans vaste une campagne sur les réseaux sociaux pour réclamer à la FIFA de faire rejouer le match Algérie-Cameroun.

À lire aussi :  Karim Benzema 2e meilleur buteur du Real Madrid, derrière Cristiano Ronaldo

La FAF demande à la FIFA de faire rejouer le match

Face à la monté au créneau des supporters, la FAF s’est mise également de la partie en saisissant officiellement la FIFA à travers une requête. En effet, dans un communiqué publié  31 mars 2022, la Fédération algérienne de football a  indiqué avoir demandé à la FIFA l'ouverture d'une enquête sur l'arbitrage du match Algérie-Cameroun.

Dans son texte la FAF affirme être « déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité de l’arbitrage ». La FAF qualifie de « scandaleux » l’arbitrage « ayant faussé le résultat du match barrage retour Algérie-Cameroun disputé le 29 mars 2022 ».

Que décidera la Commission de discipline de la FIFA ?

Reste à savoir maintenant qu’elle sera lé décision de la FIFA, à travers sa commission de discipline, lors de l’étude du recours de la FAF, fixé pour le 21 avril prochain. Une date durant laquelle la FIFA devra également rendre définitivement son verdict dans l’affaire du match Algérie-Cameroun.

Cependant, les chances que le match soit rejoué sont extrêmement faibles, voire complètement nulles, selon les spécialistes. Ces derniers estiment que dans ce genre d’affaires, la FIFA exige des preuves tangibles de «corruption » de l’arbitre.  Mais dans son recours,  la FAF s’est contentée de dénoncer l’arbitrage « scandaleux »  sans même pas avancer un soupçon de  « corruption » comme l’affirme d’ailleurs son président démissionnaire Charaf-Eddine Amara.