C'est parti pour les travaux des aménagements extérieurs du nouveau stade de Tizi-Ouzou. Le chantier a été relancé jeudi 14 avril 2022 par le ministre l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Tarek Belaribi, qui a effectué à l'occasion sa deuxième visite en l'espace de quelques semaines sur le site. 

Est-ce le bout du tunnel pour le projet du fameux stade de 50 000 places de Tizi-Ouzou ? Tout porte à le dire et c'est en tous cas le souhait de la classe juvénile locale et surtout les supporteurs de la JS Kabylie qui attendent la livraison de ce chantier depuis des lustres.

Il s'agit en fait de l'un des chantiers qui aura le plus trainé dans la région. Retenu au début des années 2000, le projet a été lancé officiellement en 2010 pour un délai de réalisation de 30 mois, soit deux ans et demi. Plus de douze années se sont écoulées depuis et le stade ne voit toujours pas le jour au grand dam de la population locale qui n'a cessé de crier sa colère face à ce retard.

L'éternel chantier

Les travaux au niveau de cet éternel chantier se trouvent à l'arrêt depuis 2019 suite à la résiliation du contrat avec l'entreprise réalisatrice qui n'est autre que l'ETRHB appartenant à Ali Haddad qui se trouve actuellement en prison pour des affaires de corruption. Le projet avait atteint alors les 8 %.

À lire aussi :  La CAF dévoile les détails de la Super League africaine

Depuis, les habitants de la wilaya attendent impatiemment la reprise des travaux pour terminer le chantier et réceptionner définitivement le stade qui s'est fait bien attendre. C'est désormais fait. Le chantier vient d'être officiellement relancé et ce en présence du ministre de l'Habitat et des hautes autorités de la wilaya. L'entreprise en charge du chantier a été appelé à accélérer la cadence du travail qui atteindre cet objectif et livrer le projet dans les délais estimés à 12 mois.