Ce mardi 19 avril, le directeur de la compagnie aérienne algérienne, Amine Debaghine Mesraoua, a mis fin aux fonctions de directeur marketing d'Air Algérie, qui a commis une « faute grave ».

La direction de la compagnie aérienne a également décidé de résilier le contrat de la société en charge de la communication. Selon le média arabophone Almasdar, la décision a été prise à la suite d'une « erreur » sur une publication partagée sur les réseaux sociaux de la compagnie aérienne Air Algérie, le 15 avril 2022, liée au passé historique de la ville de Tlemcen.

Cette publication a d'ailleurs été modifiée quelques minutes plus tard, car elle a provoqué une forte vague de colère parmi les Algériens, en raison de sa « dénigration de l'histoire de la wilaya algérienne ».

On pouvait lire sur la publication datant du 15 avril : « fière de son passé riche et diversifié, de ses monuments historiques marocains et espagnols, ainsi que de son caractère andalou, Tlemcen, la ville d'art et d'histoire, est appelée la perle du Maghreb arabe ». Air Algérie a rectifié cette publication pour mettre ce qui suit : « fière de son passé glorieux et prospère, Tlemcen la ville de l'art et de l'histoire surnommée la perle du Maghreb arabe ».

À lire aussi :  Levée de boucliers sur le Maroc : Le Royaume devant la commission Pegasus au parlement européen