Les propos du sélectionneur algérien sur l'arbitre gambien Bakary Gassama, qui a dirigé le dernier match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, ayant opposé l'Algérie au Cameroun, continue de faire réagir dans le monde du football. Il y a ceux qui partagent l'avis de Djamel Belmadi et ceux qui critiquent ses propos virulents. Mais il y a aussi ceux qui n'hésitent pas à le dézinguer.

C'est le cas, ce mardi 26 avril, d'un ex-arbitre international qui est venu au secours de son « confrère ». L'ex-arbitre français Tony Chapron n'est pas allé avec le dos de la cuillère en commentant les propos de Djamel Belmadi. Il est allé jusqu'à considérer la dernière sortie médiatique du sélectionneur des Fennecs comme une preuve de médiocrité.

Belmadi a qualifié l'arbitre Gassama de « haggar »

Il est vrai que lors de sa sortie médiatique sur la chaîne de la Fédération algérienne de football (FAF), le sélectionneur Djamel Belmadi n'a pas été tendre avec le referee gambien Bakary Gassama, au point où il relégué au second plan sa décision de rester à la tête de l'équipe d'Algérie.

« Nous, quand on va en Afrique, nous n'avons pas de traitement de faveur. Lui, il a volé notre espoir. Je ne dis pas qu'il faut le tuer, mais il ne faut pas le laisser tranquille, c'est plus qu'un haggar (fr. tyran) ! » a en effet affirmé Djamel Belmadi pour dénoncer le traitement « de faveur » réservé à l'arbitre avant son départ d'Algérie à l'aéroport d'Alger.

Tony Chapron critique Belmadi et suggère sa suspension (vidéo)

« C'est une insulte […] Il devrait être suspendu, pour un moment. C'est clairement un appel à la violence », assène d'emblée Tony Chapron. Il explique qu'il est « scandalisé » par les propos de Djamel Belmadi sur l'arbitre gambien Gassama.

L'ancien arbitre français explique que « si les Algériens ne vont à la Coupe du monde, ils n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes […] C'est eux qui sont responsables de leur élimination et pas l'arbitre », a en effet affirmé l'ancien arbitre aujourd'hui âgé d'une cinquantaine d'années. Avant de dézinguer le coach des Verts : « Les champions trouvent des solutions, les médiocres cherchent des excuses. Typiquement… Belmadi est un médiocre ».