Près d'un mois après la défaite de l'équipe d'Algérie contre le Cameroun en barrages pour la Coupe du Monde 2022, le sélectionneur Djamel Belmadi a enfin décidé de briser le silence avec des déclarations rapportées ce dimanche 24 avril sur le site de la FAF. Une occasion pour Belmadi de revenir sur l'amère élimination des Verts, non sans faire une révélation sur son avenir à la barre technique de l'équipe nationale algérienne.

Bien que les supporters algériens soient toujours suspendus au verdict de la FIFA dans l'affaire du match Algérie-Cameroun, il n'en demeure pas que l'une des décisions les plus attendues n'est autre que celle de l'avenir du sélectionneur Djamel Belmadi à la barre technique des Verts. Ce dernier, qui s'est refusé toute déclaration depuis la soirée « cauchemardesque » du 29 mars au stade de Blida, a fini par briser le silence en s'exprimant ce dimanche à travers le site web de la FAF.

Belmadi sur la défaite contre le Cameroun

Dans une interview de 50 minutes publiée sur la chaîne de la FAF sur YouTube, Djamel Belmadi a évoqué plusieurs sujets en relation avec l'actualité récente de l'Equipe d'Algérie, en revenant notamment sur l'élimination au prochain Mondial au Qatar lors de la soirée du 29 mars à Blida contre le Cameroun. « La nuit du 29 mars restera à jamais marquée dans nos têtes de par l'importance de ce match là, décisif pour la qualification à la Coupe du Monde 2022, mais également pour son scénario dramatique, où l'on est passé par tous les sentiments », affirme-t-il.

À lire aussi :  Une ancienne star du football veut une Coupe du monde en Algérie

Près d'un mois après ce fameux match face aux Lions Indomptables, Djamel Belmadi avoue ne pas encore digérer l'élimination de son équipe. « On ne peut pas dire que l'on ait totalement récupéré de cela, que l'on est déjà passé à autre chose, ce serait mentir. Nous sommes encore dans ce choc. Moi qui suis totalement investi dans mon travail, je passe mon métier quasiment au centre de ma vie avec, bien sûr, la famille, et c'est une lourde chose à porter », avoue-t-il.

Belmadi s'exprime sur l'arbitre Bakary Gassama

Djamel Belmadi est également revenu sur l'arbitre gambien Bakary Gassama, qui avait officié la rencontre Algérie-Cameroun, en le qualifiant d« homme du match », non sans tirer à nouveau à boulets rouge sur l'arbitrage africain. « J'ai crié depuis trois ans à l'injustice de l'arbitrage en Afrique avec des faits réels qui se sont passés lors de nos sorties en terre africaine. En Asie et en Europe c'est complètement différent, mais ici c'est désastreux pour les arbitres », lâche-t-il. « Nous sommes encore très loin de l'arbitrage mondial et je dirais même que nous sommes à l'âge préhistorique », a ajouté Belmadi.

Belmadi évoque son avenir avec l'équipe d'Algérie

Évoquant son avenir à la barre technique des Verts, Djamel Belmadi a révélé avoir soumis à la FAF la résiliation de son contrat à la suite de l'élimination des Verts du Mondial 2022. « J'ai discuté avec le président de la FAF sur l'opportunité de mettre fin à mon contrat et de donner une chance à d'autres entraîneurs mais cette proposition n'a pas été acceptée », lâche-t-il.

À lire aussi :  Organisation de la CAN 2025 : la célèbre journaliste Vanessa Le Moigne choisit son candidat

Et à Djamel Belmadi, dont le contrat avec la FAF court jusqu'en décembre 2022, de finir par annoncer officiellement qu'il va continuer sa mission avec la sélection algérienne. « J'ai décidé de continuer ma mission à la tête de la sélection algérienne. Nous allons essayer de donner un nouveau souffle à ce groupe qui mérite d'être soutenu et bien sûr recréer une autre dynamique de travail en prévision des prochaines échéances », affirme-t-il .

« Je suis plus que réceptif à cet engouement, à cette envie du peuple de nous voir continuer et c'est impossible de leur tourner le dos. Donc on se doit de continuer cette mission. On va le faire, comme on l'a fait, avec le cœur, avec tout notre investissement, avec toute notre envie, notre détermination, et notre rage », explique Belmadi. « Mon objectif avec l'équipe nationale est de hisser le drapeau algérien dans les enceintes internationales », ajoute-t-il.