L'arbitre gambien, Bakary Gassama a rompu le silence et s'est exprimé sur le match retour des barrages qualificatifs pour le mondial 2022 entre l'Algérie et le Cameroun, qu'il a officié le 29 mars dernier au niveau du stade Mustapha Tchaker de Blida. Dans une entrevue accordée au média gambien The Standard, l'arbitre a affirmé qu'il n'a nullement été perturbé par les critiques dont il a fait l'objet à l'issue de cette rencontre.  

Il faut dire que cet arbitre a été sévèrement critiqué par le public algérien après ce fatidique match qui s'est soldé sur une amère défaite des verts concédée dans l'ultime minute (2-1). Pour les supporteurs de l'équipe d'Algérie, Bakary Gassama a été le principal responsable de cette défaite synonyme de l'élimination de l'Algérie de la Coupe du Monde 2022.

On lui reproche notamment le fait qu'il n'a pas consulté la VAR qu'une seule fois durant toute la rencontre et c'était pour refuser le but d'Islam Slimani. Pour beaucoup d'Algériens, le retour à l'assistance vidéo s'imposait notamment surtout sur le premier but du Cameroun, entaché d'une faute sur Aissa Mandi.

Algérie-Cameroun: l'arbitre provoque encore les Algériens

Les supporters algériens, qui ont crié au scandale et ont lynché cet arbitre sur le net, ont d'ailleurs lancé une vaste campagne pour rejouer cette rencontre. Un recours officiel a été introduit par la Fédération algérienne du football auprès de la FIFA. Dans sa requête, qui devrait être étudiée le 21 avril prochain, la FAF a surtout épinglé « un arbitrage vicieux ».

Face à ces critiques et à cette succession d'évènements contre sa personne, l'arbitre gambien reste de marbre et ne semble pas du tout perturbé. C'est d'ailleurs ce qu'il a affirmé dans un entretien accordé cette semaine au journal local The Standard.

Dans ses déclarations, Gassama a affirmé les critiques ne l'ébranlent pas, car elles font partie de l'arbitrage et que ce type de réaction est toujours attendu de la part des équipes perdantes. « S'ils gagnent, vous êtes le bon arbitre et s'ils perdent, ils vous qualifient de mauvais arbitre », a-t-il déclaré. Bakary Gassama a ajouté que l'arbitrage de grands matchs est un grand défi, mais que son expérience l'aide beaucoup.

Le même arbitre n'a en outre pas caché sa satisfaction d'être sur la pré liste des arbitres africains qui prendront part à la prochaine Coupe du monde au Qatar. Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait de cette sélection, personnellement et pour la Gambie, il a répondu : « la nomination seule est un plus pour la Gambie et j'en suis très heureux et la liste finale sera publiée en juin ». « Je pense avoir suffisamment géré ma carrière et après ma retraite, je ne veux pas me lancer dans la politique ou quoi que ce soit d'autre. Je pourrais probablement travailler avec la CAF ou la FIFA », a révélé Gassama.