Après une longue période de disette, le secteur du transport aérien au Maroc connait une véritable redynamisation. En effet, selon l’Office marocain des aéroports (ONDA) les aéroports du Royaume ont accueilli 2 228 723 passagers à travers 21 330 vols, en moins de deux mois.

Cette reprise d'activité suite à la réouverture des frontières est très importante. Du 7 février, date de la reprise des vols internationaux au 31 mars 2022, ils sont plus de 2,2 millions de voyageurs à avoir transité par les aéroports marocains. Ces statistiques de l'ONDA révèlent que pour le seul mois de mars, les aéroports marocains ont enregistré un volume de trafic commercial de 1 452 030 passagers et 13 543 vols. Ce chiffre représente 70 % pour les passagers et 80 % pour les mouvements aéroportuaires, pour la même période avant la pandémie c'est-à-dire le mois de mars 2019.

Les chiffres de l'ONDA indiquent que l’aéroport Mohammed V, à lui seul, a accueilli durant le mois de mars 565 484 passagers à travers 5 330 vols. Un trafic représente 71 % du trafic passager et 75 % des mouvements aéroportuaires enregistré le mois de mars 2019. Sur le plan des vols domestiques, les statistiques de l'ONDA indiquent que 170 735 passagers ont transité sur les aéroports marocains durant le mois de mars 2022, soit 67 % par rapport à la même période de l’année 2019. Alors que le trafic aérien international a enregistré 1 281 295 passagers soit un taux de 71 % par rapport à la même période en 2019.

À lire aussi :  Le Portugal modifie sa loi pour faciliter l'immigration de travail

Le communiqué de l'ONDA souligne également que hormis les marchés de l’Amérique du Sud et des Pays du Maghreb, tous les autres marchés ont enregistré des taux de récupération supérieurs à 65 % par rapport à la même période en 2019. L’Europe, qui représente plus de 82 % du trafic aérien international au Maroc, a enregistré un taux de récupération de l’ordre de 66 % par rapport à 2019.

Quant au fret aérien il a enregistré, durant le mois de mars 2022, un taux de récupération de 83 % par rapport au à la même période de 2019. Il s’est établi à 6 796 tonnes contre 8 221 tonnes la même période en 2019.

Il faut dire que ces chiffres sont importants étant donné que le Maroc est un pays touristique. Concernant l’Algérie, ce genre de statistiques n'existe pas, à part les chiffres donnés de temps à autre par les différentes directions des aéroports. Toutefois, depuis le renforcement du nombre de vols de et vers l’Algérie, le nombre de passagers à travers les principaux aéroports est en nette hausse. Une hausse qui va s'accentuer durant la saison estivale dans le sens des arrivées avec les immigrés algériens et une petite partie de touristes et dans le sens des départs surtout en direction de la Tunisie, un pays qui capte les touristes algériens en grand nombre.