C'est aujourd'hui, samedi 7 mai, que les candidats à la loterie américaine sauront s'ils ont été tirés au sort ou non. Les Algériens qui se sont inscrits entre le 6 octobre et le 9 novembre 2021 à la DV Lottery 2023 auront les résultats ce samedi, selon le site dédié à ce programme, en l'occurrence celui de l'Electronic Diversity Visa Program.

Selon la même source, les Algériens qui ont postulé à la Green Card (la citoyenneté américaine, équivalente de la Carte bleue européenne) devraient savoir s'ils sont tirés au sort ou non dès midi (17 heures en Algérie). Ils seront donc fixés sur leur sort à 17 heures pour cette première étape du long processus d'acquisition de la citoyenneté étasunienne et sauront s'ils ouvrent droit de passer aux étapes suivantes du processus.

En effet, quand le postulant est tiré au sort dans le cadre de la DV lottery, il est n'est pas encore sûr d'émigrer aux USA, d'acquérir la Green card et d'avoir le droit d'y vivre et d'y travailler. Il doit répondre à certains critères et présenter des documents requis dans le cadre de la procédure de la loterie. Donc, à l'issue du tirage au sort de ce samedi 7 mai, la démarche du candidat n'est pas encore achevé.

Il est possible de consulter les résultats de la DV Lottery 2023 sur le site officiel de l'Electronic diversity visa program, et uniquement sur ce site officiel : https://dvprogram.state.gov/

Les critères pour poursuivre la procédure DV

Il faut savoir que les États-Unis ne tirent au sort que 55'000 candidats parmi les millions de postulants dans le monde. Les candidats tirés au sort doivent répondre à un critère méconnu. Ils doivent venir d'un pays qui a envoyé moins de 50'000 émigrants aux USA depuis cinq années. Donc, si plus de 50'000 Algériens ont réussi leur loterie américaine et ont émigré vers le pays de l'oncle Sam ces 5 dernières années, les candidats ne peuvent prétendre cette année, même s'ils sont tirés au sort.

Pour prétendre à la Green Card, les candidats doivent aussi avoir terminé leurs études secondaires ou avoir travaillé au minimum 2 ans au cours des 5 ans précédant l'inscription. Et même le travail dont parle les concepteurs de la loterie doit nécessiter au moins deux années de formation ou d'expérience. Et tout cela doit être justifié avec des documents. Tous ces critères montrent que les Etats-Unis veulent des migrants, mais qui aient quand-même un minimum d'instruction et de qualification.