Les jours du Franco-Bosniaque Vahid Halilhodžić, sont-ils comptés à la tête de la barre technique de la sélection marocaine ? De nombreux médias marocains pensent que ses heures sont comptées. Selon des articles de presse, le départ de l'ancien sélectionneur des Fennecs devrait être annoncé officiellement le lundi 9 ou le mardi 10 mai par la Fédération marocaine de football.

Selon les mêmes médias, c'est le président de la Fédération marocaine, Fouzi Lekjaa, qui met la pression sur le sélectionneur des Lions de l'Atlas. Et dans quel objectif ? Pour que Vahid Halilhodžić reprenne enfin des internationaux qui ont refusé de répondre à sa convocation auparavant. Il s'agit du sociétaire de Chelsea, Hakim Ziyech, et celui de l'Ajax Amsterdam, Noussaïr Mazraoui.

En fait, ce sont deux grands noms du football marocain que le Bosniaque ne veut plus convoquer. Mais le président de la Fédération ne veut pas entendre parler d'une participation à la Coupe du Monde 2022 sans les deux stars de Chelsea et de l'Ajax. Il faut rappeler, tout de même, que le sélectionneur avait à un certain moment lâché du lest et accepté que les deux joueurs rejoignent la sélection.

D'ailleurs, il les a convoqués à la fin mars 2022 à l'occasion des deux matchs barrages contre la RD du Congo. Mais les deux joueurs avaient décliné et c'est ce qui explique vraisemblablement l'intransigeance de Vahid Halilhodžić aujourd'hui.

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché

Un Portugais et un Franco-Marocain pour succéder à Vahid Halilhodžić

Il faut dire que Hakim Ziyech et Noussaïr Mazraoui ne l'ont pas dit publiquement, mais leur refus de jouer pour l'équipe nationale est temporaire. En interne, ils font comprendre qu'ils ne veulent plus travailler sous les ordres de Vahid Halilhodžić. Et c'est ce qui a mis le sélectionneur sur un siège éjectable, d'autant plus que le tout puissant président de la Fédération marocaine de football est prêt à le sacrifier pour voir ses deux vedettes rejouer en équipe nationale.

Ce qu'il faut comprendre avec tout le bruit que fait cette information ces jours-ci, c'est que Fouzi Lekjaa semble avoir pris sa décision. Visiblement, la Fédération marocaine de football aurait décidé de se séparer du sélectionneur qui a qualifié les Lions de l'Atlas au mondial qatari.

D'ailleurs, les mêmes médias ont même annoncé que son successeur éventuel serait déjà connu, en l'occurrence le Portugais André Villas-Boas. Et selon les supputations des médias, il serait un co-sélectionneur aux côtés d'un Franco-Marocain Nasser Larguet, qui vient de démissionner de son poste de directeur du Centre de formation de l'Olympique de Marseille.