La compagnie algérienne de transport maritime des voyageurs Algérie Ferries devra renforcer la capacité de sa flotte prochainement avec la mise en service du bateau Tariq Ibn Ziyad. Celui-ci est, en effet, prêt pour la reprise qui devrait intervenir durant la saison estivale.

Algérie Ferries dispose de quatre navires. Cependant, deux seulement sont actuellement exploités. Il s'agit du ferry Badji Mokhtar 3, qui assure les dessertes entre Alger et Marseille et El Djazair II, qui dessert la ligne Oran-Alicante. Les deux autres navires à savoir le Tariq Ibn Ziyad et le Tassili II étaient en maintenance depuis quelques mois.

Ils devraient être opérationnels dès cet été. C'est le cas pour le navire Tariq Ibn Ziyad qui sera livré incessamment. C'est du moins ce qu'a assuré la page spécialisée Infos maritimes et portuaires en Algérie. Le navire Tariq Ibn Ziyad se trouve depuis mars dernier au niveau du chantier naval de l’Entreprise de réparation des navires (ERENAV) du port de Béjaïa pour des travaux de réparation et de maintenance qui devaient durer 40 jours, a fait savoir le ministère des Transports début mars.

La capacité d'Algérie Ferries sera augmentée

Ainsi les travaux sont achevés et le bateau sera réceptionné sous peu. « Félicitations. Le navire légendaire Tariq Ibn Ziyad va sortir dans un moment du chantier naval de l’Entreprise de réparation des navires au port de Béjaïa », a rapporté Infos maritimes et portuaires en Algérie dans une publication sur Facebook.

Il est clair que ce navire sera aussitôt mis en service pour assurer des dessertes internationales. Algérie Ferries en aura, en tous cas, grandement besoin durant cet été. Celle-ci risque d'être submergée, notamment concernant la ligne entre la France et l'Algérie. Une forte demande a été enregistrée sur cette route, à tel point que les agences de la compagnie situées en France ont fermé leurs portes la semaine dernière à cause de la grande foule qui les a prises d'assaut.

Avec sa capacité de transport de 1 276 personnes et 500 véhicules, le navire Tariq Ibn Ziyad sera d'un grand apport pour la compagnie. Il « permettra d'augmenter les capacités globales de la flotte nationale de transport maritime à 5 700 passagers et 1 650 véhicules, ce qui contribuera au renforcement des voyages maritimes, notamment durant la saison estivale », avait indiqué le ministère des Transports le mois de mars dernier.