Le joueur franco- algérien Rayan Aït-Nouri anime le marché des transferts en Angleterre. Le latéral gauche de Wolverhampton est en effet convoité par plusieurs clubs prestigieux de la Premier League.

Rayan Ait-Nouri est  pressenti pour être l'une des nouveautés du sélectionneur national Djamel Belmadi, le mois de septembre prochain. Le joueur a donné son accord pour représenter définitivement  l'Algérie. L'actuel latéral gauche de Wolverhampton pourra débraquer chez les Verts lors du prochain stage en étant un joueur d'un des plus grands clubs non seulement de l'Angleterre, mais aussi du vieux contient.

En effet, Manchester City et Chelsea ont affiché leur volonté de le recruter durant le mercato estival. Le joueur plait énormément aux entraineurs des deux équipes, qui veulent renforcer leurs effectifs. Pep Guardiola et le technicien allemand des blues, Thomas Tuchel, voient en lui le latéral gauche idéal qui peut aider leurs clubs à réaliser leurs objectifs. Il y a également Brighton, qui veut tenter le coup et arracher le joueur en prévision de la prochaine saison.

Wolverhampton fixe le prix de Rayan Aït-Nouri

Selon la presse anglaise, qui a fait part de l'intérêt que portent ces écuries au joueur, Wolverhampton n'est pas contre un éventuel départ de son défenseur, mais il ne va pas tout de même le brader. Le club, avec lequel Rayan Aït-Nouri est lié jusqu'en 2026, a placé la barre très haut pour vendre ce jeune joueur que les Wolves ont recruté en 2021 en provenance d'Angers SCO.

Le sociétaire de la Premier League exige en effet pas moins de 46 millions d'euros pour laisser partir le natif de Montreuil en France. Un montant qui n'est pas aussi faramineux pour Chelsea, encore moins pour le champion d'Angleterre en titre, Manchester City. Selon certains titres de presse anglaise, les deux clubs vont passer à l'action prochainement dans le but de s'accaparer les services de cet élément qui n'est âgé que de 21 ans.