Alger figure parmi les villes les moins accueillantes au monde en 2022. Selon un classement publié ce jeudi 23 juin 2022 par l'hebdomadaire anglais The Economist, la capitale algérienne fait partie des villes les moins agréables à vivre au monde en 2022, aux côtés de Damas (Syrie), Karachi (Pakistan) et Tripoli (Libye).

Comme chaque année, le journal britannique The Economist publie le classement des villes les plus agréables au monde, mais aussi celles où il n’est pas bon de vivre. Pour le classement de l’année 2022, publié ce 23 juin, c’est la ville de Vienne, capitale de l’Autriche, qui figure au top des villes les plus agréables à vivre au monde. La ville de Vienne succède à la ville néo-zélandaise d'Auckland, qui était classée à la première place en 2021.

Les expertes de la cellule de recherche et d’analyse (EUI) affiliée à l’hebdomadaire anglais The Economist, qui ont réalisé ce classement, ont pris en compte la stabilité de Vienne, son offre éducative et médicale, ainsi que la qualité de ses infrastructures. Les facteurs culturels et environnementaux y sont quasi idéaux. Des atouts qui ont permis à Vienne d’avoir la note maximale de 100 sur 100.

Le Top 10 des villes des plus agréables au monde dominé par l’Europe

Le classement des villes les plus agréables au monde pour l’année 2022 est marqué par la domination de l’Europe. On retrouve, en effet, dans le Top 10 pas moins de six villes européennes. Il s’agit de Copenhague (2e), Zurich (3e) , Genève (6e), Francfort (7e) et Amsterdam (9e). Le Canada est également bien représenté avec trois villes dans le Top 10 : Calgary (3e ex aequo), Vancouver (5e) et Toronto (8e). C’est Tokyo (Japon) qui compète le Top 10 des villes les plus agréables à vivre au monde en 2022.

À lire aussi :  Visite du président français Emmanuel Macron en Algérie : au-delà du devoir de mémoire et du gaz (contribution)

La ville de Paris figure à la 19e place au classement, soit un bond de 23 places par rapport à l’année 2021. La capitale belge Bruxelles est classée à la 24e place, juste derrière la ville de Montréal au Canada (23e). Londres se retrouve à la 33e place devant la ville de Barcelone (35), tandis que Madrid n’occupe que la 43e place. La première ville américaine où il fait bon à vivre en 2022 est New York (51e) alors que la capitale de la Chine, Pékin se classe 71e.

Alger parmi les villes les moins accueillantes au monde

L’autre critère important pris en compte par les experts pour le classement des villes les plus agréables à vivre concerne le volet économique et financier.  Pour faire partie du haut du classement, la ville doit être considérée comme une « business destination », soit un centre économique et financier, ou être demandée par les clients, explique The Economist.

C’est d’ailleurs pour cette raison que la majorité des villes les moins accueillantes au monde se retrouvent en Afrique et dans une partie de l’Asie. C’est le cas pour Alger, qui fait partie des villes les moins accueillantes en 2022. La capitale algérienne est classée parmi les 10 villes les moins accueillantes au monde à la 169e place sur les 172 pays concernés par le classement. Alger devance trois villes seulement à savoir, Tripoli (170e), Lagos (171e) et Damas (172e).