Une autre grève est annoncée au niveau des aéroports de Paris. Ce mouvement de protestation initié par le personnel est prévu à partir de ce jeudi 30 juin. Des perturbations et des annulations de vols ne sont pas à écarter en conséquence, avertit la direction. 

Les aéroports français vivent au rythme de mouvements de protestation soutenus. Après l'aéroport de Marseille dont l'intersyndicale a déposé un préavis de grève prévue à partir de vendredi 1er juillet, c'est au tour des aéroports de Paris d'annoncer un nouveau "mouvement social" de ses travailleurs. L'action est prévue à partir de ce jeudi 30 juin, indique la même source.

Ainsi, les aéroports d'Orly et surtout de Roissy-Charles De Gaulle risquent de connaître des perturbations dans leur trafic en raison de ce mouvement qui pourrait durer jusqu'au 3 juillet. "Mouvement social de certains personnels de Paris aéroport jeudi 30 juin. Des perturbations sont à prévoir à Paris-CDG. Pour plus de sérénité, vérifiez l'actualité de votre vol auprès de votre compagnie et prévoyez d'arriver à l'aéroport au moins trois heures avant votre vol international et 2h avant votre vol domestique ou moyen courrier", a écrit en effet la direction des aéroports de Paris sur son site.

 

Les compagnies aériennes appelées à réduire leur programme de vols pour la journée de jeudi

De son côté, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a appelé les compagnies aériennes à réduire de 17% le nombre de vols de et vers l'aéroport Roissy-Charles De Gaulle pour la journée de jeudi 30 juin, de 7 heures à 14 heures.

À lire aussi :  Air Algérie lance ses vols sur le réseau africain

L'une de ces compagnies a annoncé le réduction de son programme. Il s'agir d'Air France qui a décidé de réduire à hauteur de 10% le nombre de ses vols prévus ce jeudi sur cette plage horaire. Cette décision ne concerne cependant que les liaisons domestiques. Les vols internationaux ont été maintenus au nombre initial, a indiqué le site Air Mag, mercredi 29 juin. Il y a lieu de signaler que plusieurs vols sont prévus ce jeudi au départ de cet aéroport à destination de l'Algérie. Ces dessertes risquent ainsi d'être annulées, ou tout au moins perturbées.