Le prix du pétrole algérien a connu une hausse de 11,3 % sur le marché international durant le mois de juin 2022, a indiqué l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Le Sahara Blend, référence du pétrole algérien, est passé de 115,28 dollars/baril en mai dernier à 128,31 dollars en juin. Avec cette hausse, le brut algérien est devenu le plus cher dans le monde.

Alors que les prix du pétrole ont connu ces derniers jours un fléchissement, en raison des inquiétudes sur une récession économique mondiale, le Brent algérien continue de gagner des points sur le marché international. En effet, selon le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)[1]Monthly Oil Market Report, OPEC, publié le mardi 12 juillet, le pétrole algérien est classé le plus cher au monde durant le mois de juin 2022.

« La moyenne mensuelle des prix du brut algérien est passée de 115,28 dollars/baril en mai dernier à 128,31 dollars en juin, soit une hausse de 11,3% », a indiqué l'OPEP dans son rapport. Avec cette hausse, le Sahara Blend s'est classé à la première place des bruts les plus chers en juin 2022 et sur l’ensemble du premier semestre 2022, parmi les 13 bruts de l'OPEP, selon le rapport. Le brut algérien devance ceux de la Guinée équatoriale et de l’Angola, selon la même source.

Le pétrole algérien très apprécié auprès des raffineries

Le panier de référence des bruts de l'OPEP (ORB) compte 13 bruts : Sahara Blend (Algérie), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis), Es Sider (Libye), Girassol (Angola), Djeno (Congo), Zafiro (Guinée équatoriale), Rabi Light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export (Koweït),  Bonny Light (Nigeria), et Merey (Venezuela).

Très léger et peu pourvu en soufre, le pétrole produit en Algérie est très apprécié auprès des raffineries par rapport à d’autres types tels que le Brent et le West Texas Intermediate. Sur les six premiers mois de l’année 2022, le prix moyen du Sahara Blend algérien s’est établi à 111,05 dollars contre 64,73 dollars sur l’ensemble de l’année 2021, selon le rapport de l’OPEP. Quant au prix moyen du panier de l'OPEP (ORB), il a connu une hausse de 3,85 dollars en juin pour s'établir à 117,72 dollars/barils, contre 113,87 dollars en mai 2022, selon le même rapport.

References