Kabylie : lancement du festival musical « Za-One Festival » à Azazga. Ali Amran, Abranis, et Allaoua en vedette

Affiche du festival ZA-ONE festival. Azazga Tizi-Ouzou

En cette saison estivale, la Kabylie renoue avec les activités culturelles après deux années de crise sanitaire. La région accueille un nouveau-né au grand bonheur des mélomanes ; il s'agit du festival de musique « Za-One Festival Iεazzugen », qui aura lieu dans la localité d'Azazga les 25, 26 et 27 juillet 2022. 

Pour lancer ce festival, les organisateurs ont vu grand. Trois grosses pointures de la chanson kabyle seront présentes : Ali Amran, Karim Abranis et enfin Mohamed Allaoua. Des chanteurs qui vont se produire dans cette ville pour la première fois, affirment les organisateurs. Ce festival sera également l'occasion de rendre hommage à deux grandes figures de la musique et du théâtre, issues de cette région. « Il s’agit, pour cette première édition, de Mhenna Ouzaid et Mohand Ouyahia (Mohya) », affirme l'attaché de presse du festival, Arezki Ibersiene, qui explique que « Azazga, carrefour de grands artistes et de chanteurs qui ont beaucoup donné pour la culture nationale, mérite bien d’avoir son rendez-vous artistique phare ».

Pour cette première édition du « Za-One Festival Iεazzugen », les organisateurs promettent également « pleins d’autres surprises » pendant les trois concerts. Ils indiquent que « ces soirées musicales se tiendront en plein air, au centre-ville d’Azazga ». Les organisateurs assurent également que les spectacles se tiendront dans de bonnes conditions étant donné que la place est « un grand espace qui peut accueillir plusieurs centaines de participants. Une grande partie de cet espace est réservée aux familles et des chapiteaux y seront installés pour un meilleur accueil et le bien-être des participants ».

Il faut dire également que pour cette première édition, les organisateurs affirment avoir mis « tous les moyens humains et matériels nécessaires pour [la] réussite de ce premier rendez-vous. Cela notamment avec la mise à disposition de matériel ultra moderne et performant et en engageant de vrais professionnels du spectacle ».

L'attaché de presse conclut que « le timing du festival est également bien réfléchi », expliquant qu'« après trois années de confinement dû au covid-19, quoi de mieux pour égayer les soirées d’été d’une ville qui respire la culture, qu’un grand festival de musique avec de grosses têtes d’affiches au menu ? »

Retour en haut
Share via
Copy link