Soixante-six Algériens ayant fait la traversée vers la côte nord de la Méditerranée ont été sauvés par les secouristes espagnoles, a annoncé ce mercredi 20 juillet un responsable local du Centre international pour l'identification des migrants disparus (CIPIMD), en l'occurrence Francisco Jose Clemente Martin, dont la page Facebook est suivie par des milliers d'Algériens.

Les opérations de sauvetage ont eu lieu sur les côtes sud de la péninsule ibérique, selon les publications de Francisco Jose Clemente Martin, qui cite les régions d'Almeria et de Garrucha. Le responsable du CIPIMD de la localité d'Almeria précise que les sauveteurs ont accueilli trois embarcations de harraga algériens, à bord desquelles se trouvaient exactement 40 personnes.

En fait, selon le responsable local du CIPIMD, les trois embarcations ont été sauvées séparément. La première transportait 16 personnes, dont 2 mineurs. Tous des hommes, a-t-il précisé. À bord de la seconde embarcation se trouvaient 9 Algériens, soit 5 hommes, 3 femmes et 1 enfant. Pour ce qui est de la dernière embarcation, elle transportait 15 personnes, dont 12 hommes, 2 femmes et 1 enfant.

En outre, 12 autres Algériens ont été sauvés près d'Almeria, selon une seconde publication du responsable local du CIPIMD. Il s'agit de 7 hommes, 3 femmes et 2 mineurs, précise-t-il en indiquant que l'embarcation arrivait de la région d'Oran, dans l'ouest de l'Algérie. Dans une autre publication, Francisco Jose Clemente Martin a fait savoir que les éléments de la Garde civile des îles Baléares ont sauvé les occupants d'une autre embarcation de harraga. Il s'agit de 14 Algériens de sexe masculin qui ont ensuite été transférés vers la ville de Palma de Majorque.