Prévue initialement pour ce jeudi 21 juillet, la traversée supplémentaire de la compagnie maritime algérienne Algérie Ferries, au départ d'Alicante à destination d'Oran, n'a finalement pas eu lieu. La liaison programmée pour l'évacuation des ressortissants algériens bloqués en Espagne devrait s'effectuer ce vendredi. 

Des dizaines de ressortissants algériens sont bloqués en Espagne. Venus de différents pays européens, dont notamment la France, dans l'espoir d'embarquer à bord de la traversée Alicante-Oran opérée par la compagnie nationale, ils se sont retrouvés livrés à eux même des jours durant.

Ces émigrés, dont des femmes, des vieux et des enfants n'ont pas été autorisés à prendre le bateau, du fait qu'ils n'avaient pas de réservations. Pour permettre leur évacuation, Algérie Ferries a initié une traversée supplémentaire pour ce jeudi 21 juillet. La nouvelle, qui a certainement réjoui ces ressortissants algériens, a été annoncée lundi 18 juillet dernier. « En application des instructions des hautes autorités de l'État [algérien], [Algérie Ferries] a programmé un voyage supplémentaire [à bord du Tassili II] jeudi 21 juillet 2022 pour la prise en charge des passagers munis d'un billet ouvert bloqués au port d'Alicante », a indiqué en effet la compagnie dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Algérie Ferries reporte sa traversée supplémentaire, sans l'annoncer

Cette traversée n'a finalement pas eu lieu. C'est ce qu'a indiqué l'ancien député de l'émigration Noreddine Belmeddah sur sa page Facebook. Celui-ci a affirmé que cette traversée est programmée pour ce vendredi 22 juillet. « L'entrée dans le port pour l'achat des billets n'est pas autorisée », a ajouté l'ex parlementaire. Il a cependant soutenu que les voyageurs seront peut-être autorisés à le faire ce soir (jeudi).

Il y a lieu de souligner que la compagnie maritime algérienne n'a pas annoncé ce report, laissant ainsi les ressortissants algériens dans l'expectative au niveau du port d'Alicante. Ces derniers ne peuvent ainsi que prendre leur mal en patience en attendant leur embarquement, qui devrait se faire ce vendredi.