Le Maroc s’apprête à accueillir sa première édition de l'Oktoberfest, la célèbre fête de la bière qui se tient chaque année à Munich en Allemagne. Une manifestation qui se tiendra le 28 octobre prochain à Casablanca, annonce la Chambre de commerce et d'industrie allemande au Maroc (AHK Marokko).

Alors que la vente et la consommation d'alcool sont pénalisées au Maroc, la ville de Casablanca va accueillir en octobre prochain la première édition de la fête de la bière dans le Royaume. En effet, La Chambre allemande du commerce et d'industrie au Maroc (AHK Marokko) a annoncé, le 19 juillet, sur sa page Faecbook l’organisation de la première édition de la Fête de la bière, le 28 octobre prochain à Bouskoura dans la ville de Casablanca.

« Vivez l'ambiance unique de l'Oktoberfest sous un chapiteau de plus de 300 places. Une ambiance festive et chaleureuse typique de l'Oktoberfest vous y attend. Assis à de grandes tables conviviales, dégustez des plats et boissons traditionnels de Bavière au rythme des fanfares de Munich », écrit AHK Marokko sur sa page Facebook. Les tickets sont déjà mis en vente selon un système de prix évolutifs. « 800 dirhams pour les membres et 1 200 dirhams pour les non-membres », indique la publication.

L’Oktoberfest, qui débarquera pour la première fois au Maroc est une célèbre fête de la bière qui se tient chaque année en Allemagne. Organisée à Munich de la deuxième quinzaine du mois de septembre jusqu’au premier dimanche d’octobre, cette fête rassemble chaque année une moyenne de six millions de visiteurs. On y sert 60 000 hectolitres de bière et 500 000 poulets rôtis en plus d’autres plats traditionnels bavarois tels que les saucisses et le rôti de porc.

La première fête de la bière au Maroc sera-t-elle autorisée par le gouvernement ?

Toutefois, rien n’indique que cette fête de la bière va se tenir à Casablanca, car jusque là les autorités marocaines ne se sont pas encore prononcées sur la question. L'Oktoberfest, version marocaine, pourrait en effet ne pas avoir lieu comme cela a été le cas en 2015 lorsque la préfecture de Casablanca, sous la pression du gouvernement islamiste, avait annulé un festival identique que devait organiser le 8 octobre 2015 la société Brasseries du Maroc, dans la capitale économique du Royaume.

Mais avec l’arrivée au pouvoir en septembre 2021 des libéraux sous la direction du nouveau chef du gouvernement Aziz Akhannouch, il se pourrait que ce dernier donne son accord pour la tenue de cette première édition de la fête de la bière au Maroc. Le nouveau gouvernement s’est déjà prononcé récemment pour une réforme du Code pénal qui devra dépénaliser la vente et la consommation de l’alcool dans le Royaume.