La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé, ce mercredi 10 août, le lancement de la Super League africaine. Cette nouvelle compétition réservée aux clubs sera lancée en août 2023, avec la participation des 24 meilleurs clubs du continent, issus de 16 pays différents.  

C'est désormais officiel. Le football africain aura une nouvelle compétition réservée aux clubs. La Super League africaine, que le nouveau président de la CAF, Patrice Motsepe, voulait à tout prix lancer, est désormais une réalité. En effet, ce mercredi 10 août, lors de la 44e assemblée générale de la CAF, en Tanzanie, Motsepe a annoncé le lancement officiel de la Super League africaine et a communiqué les détails de son organisation.

Dans une vidéo publiée ce mercredi sur les réseaux sociaux, la CAF a indiqué que la Super League africaine « sera une compétition qui dévoilera le vrai potentiel des clubs africain au reste du monde, dans le cadre d'un projet d'une échelle jamais atteint sur le continent ». L'instance du football africain a ajouté que cette nouvelle compétition « permettra de faire augmenter la valeur du football africain à travers de nouveaux investissements, de nouveaux sponsors et le développement des fonds dédiés aux infrastructures ».

Ce qu'il faut savoir sur la Super League africaine de football

Cette nouvelle compétition, qui va démarrer en août 2023, verra la participation des 24 meilleurs clubs d'Afrique, issus de 16 pays différents. Ces clubs, dont l'identité sera dévoilée prochainement, seront d'abord répartis durant la première phase en 3 groupes géographiques composés chacun de 8 équipes (Afrique du Nord, Afrique Centrale et de l'Ouest et Afrique du Sud et de l'Est).

À lire aussi :  Accusé d'écarts de conduite, le joueur algérien Youcef Belaïli répond

Durant la première phase de la Super League africaine, les 8 clubs de chaque groupe seront opposés en matchs aller-retour et chaque formation disputera donc 14 matchs. À l'issue de la première étape, les 5 premiers de chaque groupe et le meilleur 6e tous groupes confondus, c'est-à-dire 16 équipes, qui joueront la phase à élimination directe à partir des huitièmes de finale.

Cette deuxième phase, qui marque aussi la fin de la répartition géographique des clubs, se poursuivra jusqu'à la grande finale. Baptisée par la CAF dans son teaser le « Super Bowl africain », la finale de la première Super League africaine est programmée pour le 24 mai 2024. Au total, 197 matchs seront au programme entre août et mai de chaque année, précisent les organisateurs.

La CAF a réservé un budget conséquent à sa nouvelle compétition des clubs. En effet, la somme qui sera distribuée aux participants s'élèvera à 100 millions de dollars. Le président de la CAF, Patrice Motsepe, a indiqué que le vainqueur recevra 11,5 millions de dollars. « Nous avons l'intention de verser à chaque association membre 1 million USD par an à partir des fonds de la CAF Africa Super League », ajoute-t-il.