L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry risque une paralysie totale du 13 au 15 août prochain suite à un mouvement de grève à l’appel du syndicat des agents chargés du traitement des bagages en soute. Une grève qui va certainement créer des perturbations sur de nombreux vols internationaux au départ de Lyon, dont ceux à destination de l'Algérie.

Depuis le début de la saison estivale, les grèves se succèdent au niveau de nombreux aéroports à travers le monde. C’est le cas particulièrement en France, où le personnel de plusieurs aéroports, mais aussi ceux de certaines compagnies aériennes, recourt souvent à des débrayages pour réclamer des revendications d’ordre social. Des mouvements de grève qui ne sont pas sans conséquence sur les vols entre la France et l’Algérie, en raison du nombre important de dessertes effectuées au quotidien entre les deux pays.

Parmi les aéroports les plus touchés par les grèves durant cet été figure celui de Lyon. Un aéroport qui connait des mouvements de grèves cycliques depuis le mois de juillet dernier. En effet, le 13 juillet l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry a été paralysé à l’appel de l’intersyndicale CFDT SNTA et UNSA aérien, qui réclamait l'amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles. Une grève de deux heures seulement, mais qui avait causé d'énormes perturbations sur le trafic aérien. Plusieurs vols ont été annulés et d'autres retardés.

À lire aussi :  Des vols vers la France à moins de 100 euros avec Air Algérie

Aéroport de Lyon Saint-Exupéry : Grève du personnel du 13 au 15 août

Une dizaine de jours plus tard, soit le 26 juillet, une autre grève a été observée par le personnel de l’aéroport de Lyon. Ces derniers qui n’ont pas vu leurs revendications satisfaites ont en effet recouru à un nouveau débrayage durant la journée du mardi 26 juillet. Cette grève d’une durée de 2 heures, soit de 12 h à 14 h, a eu des conséquences sur plusieurs vols internationaux. C’était surtout le cas pour les vols des compagnies ASL Airlines et Transavia, qui avaient ce jour-là des vols à destination de l’Algérie au départ de Lyon.

La grogne des travailleurs de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry ne semble pas retomber. En effet, cette fois-ci ce sont les agents chargés du traitement des bagages des passagers au niveau de cet aéroport qui annoncent une grève pour le weekend prochain. Les syndicats de l’entreprise d’Hub safe de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry ont déposé un préavis de grève, du samedi 13 août au lundi 15 août inclus, rapporte ce mercredi 10 août BFM TV.

Les travailleurs de l’entreprise Hub safe, chargés du traitement des bagages en soute de l'aéroport de Lyon, et qui prévoient 100 % de grévistes pour ces trois journées, demandent une augmentation de leur salaire de base. Ils réclament également le versement d'une prime exceptionnelle pendant la durée de l'APDL (activité partielle de longue durée). C’est un dispositif temporaire qui permet à une entreprise de diminuer les horaires de ses employés en cas de baisse d’activité.