Au troisième et dernier jour de sa visite de travail en Algérie, le président français s’est rendu dans la ville d’Oran. À cette occasion, Emmanuel Macron s'est improvisé un bain de foule ; un événement qui a tourné court à la suite de réactions hostiles d’une partie du public, qui n’a pas hésité à lancer des insultes à l’adresse du président français, comme le montrent de nombreuses vidéos.

Le président français a eu un agenda chargé à l’occasion de sa visite en Algérie. Arrivé jeudi 25 août à Alger, Emmanuel Macron a eu de nombreux entretiens avec son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune et a consacré une bonne partie de son voyage en Algérie à des visites sur le terrain. Dans l’après-midi du vendredi 26 août, Emmanuel Macron a effectué une visite à Djamaâ El-Djazair à El Mohmmadia (Alger). Dans la matinée, le chef de l’État français s'était rendu au cimetière européen de Bologhine (anciennement Saint-Eugène) à Alger.

Ce samedi 27 août, au troisième et dernier jour de sa visite, Emmanuel Macron s’est rendu dans la ville d’Oran. Accueilli à sa descente de l’avion à l’aéroport d’Oran par le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, le président français s’est rendu au Fort de Santa Cruz sur les hauteurs de la ville, où il a visité la chapelle attenante, lieu de pèlerinage et de recueillement pour de nombreux touristes étrangers.

Le cortège d’Emmanuel Macron s’est ensuite dirigé vers la boutique Disco Maghreb, label emblématique de la musique raï dans les années 1980. Cette boutique, située au centre-ville d’Oran, a été remise au goût du jour par le dernier morceau de DJ Snake[1]DJ Snake récidive avec un nouveau clip, Oran à l'honneur. Très décontracté, Emmanuel Macron, en bras de chemise et verre de thé à la main, a échangé avec le patron de Disco Maghreb, Boualem Benhaoua.

Face aux insultes de certains présents, Emmanuel Macron écourte son bain de foule à Oran

En sortant de la boutique, Emmanuel Macron a été accueilli par une importante foule agglutinée aux abords. Aux cris de « Macron, Macron », le président français improvise un bain de foule, sous l’œil vigilant des éléments des services de sécurité. Au bout de quelques petites minutes seulement, l’ambiance se tend. Une partie des présents scandent des « 1-2-3, viva l’Algérie » et l’un d’eux ira jusqu’à insulter le président français.

Devant les bousculades et les insultes qui fusaient dans la rue, Macron a fini par écourter son bain de foule pour des raisons de sécurité. En effet, sur les vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on voit de nombreuses personnes tenter de forcer le cordon sécuritaire et envoyer toutes sortes d’insultes à l’adresse d'Emmanuel Macron.

Dans une déclaration à RMC[2]Cohue et insultes lors d’un bain de foule improvisé et écourté d’Emmanuel Macron en Algérie, RMC, l’Élysée a expliqué que ce bain de foule à Oran a été décidé par le président français. « Cela fait partie de sa façon d’être, de son rapport à l’autre. Il a besoin de sentir les choses. Ce n’était pas possible à Alger, on savait qu’Oran était un moment où c’était en revanche faisable », confie l’entourage du président Emmanuel Macron. « Il y avait aussi des personnes favorables au président dans la rue et seulement un groupe de quelques personnes hostiles au chef de l’État », explique l'Élysée.

Vidéo : Bain de foule du président Emmanuel Macron à Oran