L'attaquant international algérien Islam Slimani envisage-t-il de mettre fin à sa carrière internationale ? L'attaquant du Stade Brestois s'est exprimé cette semaine sur le sujet. Lors d'un entretien accordé au journal Le Parisien, il a également évoqué l'épisode de l'élimination amère de la sélection algérienne en coupe du monde fin mars 2022 face au Cameroun.

Après la défaite devant les Lions indomptables, synonyme d'élimination du mondial pour les Verts, des supporteurs algériens et des observateurs et spécialistes ont prédit la fin de carrière internationale pour plusieurs joueurs algériens. Cette élimination constituait la fin d'une époque pour la sélection algérienne qui renfermait, il est vrai, plusieurs trentenaires, estimait-on.

Le gardien Raïs M'Bolhi, Djamel Benlamri, Aïssa Mandi, Islam Slimani et même le capitaine Riyad Mahrez pour ne citer que ceux-là, allaient raccrocher les crampons sur le plan international, affirmaient ainsi plus d'un. Ces joueurs envisagent-ils vraiment de mettre une croix sur la sélection ? Pas évident. C'est le cas de le dire pour le meilleur buteur des Verts Islam Slimani qui a répondu à la question dans un entretien accordé au Parisien.

"Tant que je serai compétitif, je ferai en sorte d’aider ma sélection"

L'ancien joueur du CR Belouizded, âgé actuellement de 34 ans, a affirmé que cette élimination face au Cameroun lui a fait très mal mais elle ne signifie pas du tout sa fin de carrière internationale. L'on trouve le même sentiment chez les autres internationaux qui ont atteint la trentaine et qui considèrent que seul Djamel Belmadi est susceptible de décider du sort des joueurs et de leur carrière internationale.

"Être éliminé à 30 secondes près, alors que j’ai le sentiment qu’on avait bien fait les choses, ça a été un choc et ça le reste aujourd’hui. Je ne le vis pas bien du tout mais je me dis que c’est notre destin et qu’il nous faut vivre avec ça. Et ça ne marque pas du tout la fin de ma carrière internationale. Tant que je serai compétitif, je ferai en sorte d’aider ma sélection. Pourquoi ne pas envisager de regagner quelque chose avec l’Algérie ?", a déclaré en effet Islam Slimani dans cet entretien relayé dimanche par le site Sport.fr.