Les vols de et vers la France vont connaître une forte perturbation, vendredi 16 septembre, suite au mouvement de grève des contrôleurs aériens. Les compagnies aériennes desservant l'Hexagone sont appelés à réduire de moitié leurs dessertes durant cette journée  de grève. C’est le cas de la compagnie Air France qui a indiqué, ce mercredi 14 septembre, que plus de la moitié de ses vols prévus vendredi sont annulés.

Encore une journée de galère pour les voyageurs de et vers la France. Plusieurs liaisons prévues vendredi 16 septembre risquent des perturbations, voire carrément l’annulation. En effet, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) française a demandé aux compagnies aériennes desservant le pays l’annulation d’un vol sur deux prévus pour la journée de vendredi 16 septembre. La DGAC a pris cette décision suite au préavis de grève déposé par les contrôleurs aériens.

"Du vendredi 16 septembre à 6 heures du matin jusqu’au samedi 17 septembre à 6 heures du matin, le trafic aérien sera fortement perturbé sur l’ensemble du territoire national", prévient la DGAC dans un communiqué, publié mardi 13 septembre, tout en recommandant aux passagers de reporter leurs voyages prévus entre les 16 et 17 septembre.

L’appel de la DGAC concerne l’ensemble des compagnies aériennes desservant la France, y compris celles assurant des vols avec l’Algérie. Par conséquent, les vols prévus vendredi entre les deux pays, dans les deux sens, risquent des perturbations, voire l’annulation. Et lorsqu’on sait que plus de 500 liaisons par semaine sont au programme entre la France et l’Algérie, l’on se rend vite compte de l’ampleur de cette grève sur les voyages entre les deux pays.

Air France annonce l’annulation de 55 % de ses vols prévus vendredi 16 septembre

En plus d’Air Algérie et de Tassili Airlines qui assurent 262 dessertes par semaine entre l’Algérie et l'Hexagone, cinq autres compagnies étrangères se partagent plus de 250 vols hebdomadaires entre les deux pays. Il s’agit d'Air France, ASL Airlines, Transavia, Vueling et Volotea.

Alors que les autres compagnies, y compris Air Algérie, n’ont rien communiqué à propos de la grève, la compagnie française a annoncé l’annulation de plus de la moitié de ses dessertes. "Air France a décidé d'annuler 55% de ses vols court et moyen-courriers et 10% de ses long-courriers vendredi en raison d'une grève des contrôleurs aériens français", a annoncé la compagnie dans un communiqué.

Pour le pavillon français, cela représente environ 400 liaisons annulés sur 800 prévus, selon la compagnie, qui "recommande fortement à ses clients de reporter leur voyage". Par conséquent, "des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure", a ajouté Air France, en soulignant que "les clients concernés par des vols annulés seront notifiés individuellement par SMS et e-mail".