L'espérance de vie en Algérie est passée de 47 ans durant les premières années de l'Indépendance à 76,5 ans en 2022. C’est ce que vient d’annoncer l’Office national des statistiques (ONS) et la Direction de la population du ministère de la Santé, qui attribuent cette avancée aux "efforts consentis" depuis l’Indépendance.

Selon les deux organismes, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus est estimé actuellement à plus de "4 millions d'habitants et devrait atteindre 6 millions d'habitants dans les quelques prochaines années". L’ONS précise, en outre, que l'Algérie compte aujourd'hui une importante masse de la population dans la tranche d'âge 15-49 ans, catégorie appelée à représenter 60% de la population à l'horizon 2040, selon les experts.

La mortalité chez les enfants et les femmes enceintes, considérée comme l'un des indices de développement, a été également évoquée par l’ONS et la Direction de la population au ministère de la Santé. Le taux de mortalité de la 1ère frange est passée de 108 cas pour 1.000 naissances vivantes, au cours des premières années de l'indépendance, à 18,9 pour 1.000, en 2022. La mortalité chez les femmes enceintes est passée de 500 décès pour 100.000 naissances dans les années 1960, à 48,5 cas de décès pour 100.000 naissances, ces dernières années.

En Algérie, 37,4 % des habitants ont moins de 15 ans

La population algérienne est passée de 10,2 millions d'habitants durant les premières années de l'indépendance à plus de 45 millions d'habitants en 2022, soit une hausse estimée à 36 millions d'habitants en six décennies, précise l’ONS. La composante d'âge a enregistré le passage de la catégorie de moins de 15 ans, du taux de 57,3% du total de la population en 1966 où il était de 10,2 millions d'habitants, à 37,4% en 2022 sur un total de plus de 45 millions d'habitants, tandis que la catégorie des personnes âgées est passée de 6,7% à 9,8% sur le total de la population durant la même période. Enfin, selon les données de l'ONS et de la Direction de la population au ministère de la Santé, les hommes représentent 50,7% et les femmes 49,3% sur le total de la population, au cours des dernières années.