L'Office national des statistiques (ONS) a révélé ce lundi 11 mai que le nombre d’habitants en Algérie a connu une évolution de 500 000 personnes en une année. Les statistiques révèlent aussi une baisse du volume des naissances et une baisse du nombre des mariages en 2019. 

Ainsi, le nombre d'habitants est passé de 43,4 millions en janvier 2019 à 43.9 le 1er janvier 2020. Le nombre des naissances vivantes en 2019 avait atteint 1,034 millions, soit 4.000 naissances de moins qu'en 2018. Cette baisse du volume des naissances a affecté le taux brut de natalité qui est passé de 24,39 pour mille en 2018 à 23,80 pour mille l'année dernière.

Ces statistiques révèlent aussi que le nombre de garçons qui naissent dépasse le nombre de filles soit 104 garçons pour 100 filles et que l'indice conjoncturel de fécondité a connu une stagnation par rapport à 2018, affichant trois (3) enfants par femme.

Baisse des mariages et hausse de la mortalité

Par ailleurs, les chiffres de l’ONS confirment la baisse de l'effectif des mariages en 2019. Les bureaux d'état civil ont enregistré 315.000 unions en 2019 contre 332.000 unions en 2018, soit une baisse de plus de 5%. Le taux brut de nuptialité poursuit ainsi sa décroissance, passant de 7,79 pour mille à 7,26 pour mille durant la même période de comparaison.

À lire aussi :  Après le couscous, le zellige et le raï, le caftan au cœur d'une nouvelle polémique entre l'Algérie et le Maroc

Concernant la mortalité générale, l'organisme national des statistiques relève que l'année dernière a enregistré 198.000 décès, en augmentation de 5.000 décès par rapport à 2018. Le taux de mortalité a connu une légère hausse passant de 4,53 pour mille à 4,55 pour mille, soit le même niveau observé en 2017.

Les chiffres de l’ONS révèlent aussi que l'espérance de vie à la naissance a progressé en passant de 77,2 chez les hommes et 78,6 ans chez les femmes à 77,8 ans globalement. L’Office national des statistiques a indiqué qu’à l'horizon 2040 l’Algérie comptera 57,625 millions en 2040 alors qu’ils seront 51,309 millions en 2030 .

Lire aussi: Algérie : Près de 2 millions de retraités concernés par une nouvelle mesure