L'euro traverse la pire période depuis sa création. La monnaie unique européenne perd de la valeur depuis plusieurs mois face au dollar et également face au dinar algérien. La conjoncture économique actuelle ne présage pas une amélioration de la situation. Les observateurs économiques se posent donc la question si cette dégringolade va s'arrêter.

Pour répondre à cette question, il faut d'abord comprendre les raisons de la chute de la monnaie européenne. En effet, la valeur de l’euro tourne autour d'un dollar, soit l'un de ses plus bas niveaux depuis 20 ans. Ce dimanche 18 septembre, il est sous la barre des 140 dinars, donc un retour à son niveau d'il y a deux ans. La monnaie européenne va mal parce que l'économie de la zone euro va mal. La guerre en Ukraine a durement impacté cette économie, faisant plomber la croissance et exploser l'inflation. L'économie de l'Europe risque la récession en raison de l'explosion des prix de l'énergie et également les craintes sur son approvisionnement en gaz.

Ainsi, certains experts s'attendent à ce que la monnaie unique continue à reculer. La banque Nomura imagine même un euro à 0,95 dollar dans quelques semaines. L' économiste et président du cabinet "Aux commandes de l’économie et de la finance" de la même banque, Marc Touati, affirme qu' "il n’y a pas de limite lors d’une dépréciation, pas de plafond de verre : l’euro peut continuer à chuter longtemps. Il est même bien parti pour". De son côté, Jacques Le Cacheux, professeur de macroéconomie à l’université de Pau indique que "l’euro est désormais dans une spirale de dépréciation. Plus il chute, plus il alimente sa chute future".

L'euro a entamé sa tendance baissière face au dollar et au dinar depuis plusieurs semaines

Donc, c'est celle-là la réponse à la question de la valeur de l'euro face à la monnaie américaine. Il est parti pour une tendance baissière pendant plusieurs semaines. Face au dinar aussi, la monnaie unique a entamé sa tendance baissière depuis plusieurs semaines. Selon certaines prévisions, elle sera aux alentours des 136 dinars à la fin de l'année. Il faut dire que la chute de l'euro sur les marchés financiers n'est pas la seule raison de son recul devant la monnaie algérienne qui a été revalorisée par les pouvoirs publics pour faire face à l'inflation. La conjugaison de ces deux éléments fait que sur le marché officiel, l'euro sera faible pendant plusieurs mois.