Le nouveau maillot de la sélection algérienne de football, dévoilé le 22 septembre par Adidas, a fait réagir les plus hautes autorités marocaines. En effet, le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du royaume a mandaté un avocat du barreau de Casablanca pour demander à l'équipementier allemand de retirer le maillot de parade des Verts. Le ministère marocain estime que le maillot de l'Algérie est « inspiré du patrimoine » du Royaume.

C'est donc une polémique qui enfle entre le Maroc et l'Algérie à propos de la question du patrimoine. Après les affaires du Couscous[1]Algérie-Maroc : La guerre sur la labellisation du couscous reprend de plus belle et de la Fantasia[2]Après le couscous, le Maroc veut inscrire la fantasia comme patrimoine mondial immatériel marocain, un patrimoine commun qui a récemment été au cœur d'une vive polémique entre les deux pays voisins, au point d'atteindre les couloirs de l'UNESCO, voila que surgit une affaire qui risque de finir devant les tribunaux.

Il s'agit du nouveau maillot de parade de la sélection algérienne de football, que les autorités marocaines veulent retirer du marché en accusant son concepteur, Adidas, de s'être inspiré du patrimoine marocain pour sa confection. Présenté le 23 septembre dernier par Adidas, le nouveau maillot de parade des Verts « inspiré par la culture et l'histoire » de l'Algérie, comme le souligne la marque de vêtements, a vite suscité la polémique au Maroc.

Twitter - @AdidasMENA - 2022-09-29 - Maillot de parade de l'équipe d'Algérie

Tweet de @AdidasMENA - Maillot de parade de l'équipe d'Algérie - Source : Twitter

Sur les réseaux sociaux, de nombreux Marocains ont partagé les photos du nouveau maillot de parade de la sélection algérienne non sans accuser son concepteur d'avoir recouru au patrimoine marocain pour réaliser les motifs. Alors que du côté algérien, on croyait que cette polémique était juste lancée pour « narguer » le voisin de l'Est, voilà que les choses semblent s'amplifier, avec la décision du gouvernement marocain de saisir la justice.

Maillot de l'Algérie : Le Maroc accuse Adidas d'appropriation culturelle

En effet, dans un message publié ce jeudi 29 septembre sur Twitter, maître Mourad Elajouti, avocat au Barreau de Casablanca et président du Club des avocats du Maroc, a annoncé avoir été mandaté par le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication afin d'envoyer une mise en demeure à la marque Adidas à propos du nouveau maillot de l'Algérie qui serait – selon le ministère – inspiré du patrimoine marocain.

« J'ai adressé hier une première lettre de mise en demeure au représentant légal du groupe Adidas afin de requérir le retrait de la collection des maillots de sport inspirés de l'art de Zellige marocain », écrit l'avocat. « Il s'agit d'un énième cas d'appropriation culturelle, qui consiste à s'emparer d'une expression culturelle traditionnelle, pour l'adapter à une autre culture dans un contexte différent, sans autorisation ni mention de la source », ajoute-t-il.

Le Maroc demande le retrait du maillot « dans un délai de 15 jours » ou « de prévoir une communication adéquate qui met en évidence que ces motifs utilisés pour la conception de ces maillots sont d'inspiration marocaine », ajoute encore l'avocat du ministère marocain de la Culture. « Dans le cas contraire, le Maroc engagera des poursuites judiciaires », souligne la même source.