Zinédine Zidane est né à Marseille. Il a offert sa première Coupe du monde à la France et également un Ballon d'Or. Le 17 octobre il a remis le Ballon d'Or à son compatriote Karim Benzema. Cependant, cette remise de trophée n'est pas passée inaperçue. En effet, tous les deux sont Français, mais aussi Algériens. De parents kabyles, les deux footballeurs font le buzz sur les réseaux sociaux. De nombreux Algériens mettent en avant les origines des joueurs alors que d'autres leur dénient le droit d'être Algériens. Pourtant ces deux joueurs ont de tout temps affiché leur fierté d'être venus de la rive sud de la méditerranée. Zinédine Zidane, qui a pris sa retraite en tant que joueur, a même investi dans l'humanitaire en Algérie. 

L'icône du football français a donc créé une fondation qui porte le nom de sa famille. La fondation Zidane est active en Algérie depuis plusieurs années. Elle finance et soutient des dizaines de projets caritatifs, sociaux, éducatifs et humanitaires aux quatre coins de l'Algérie. Cette fondation, qui est loin des projecteurs, a choisi d'être discrète. Elle travaille dans l'ombre. La famille Zidane, qui la dirige, répond ainsi à ceux qui doutent de son attachement à sa terre d'origine.

La Fondation Zidane très active pendant le Covid

Pendant la pandémie du Covid-19, cette fondation est venue en aide à l'Algérie. Elle a acheminé en Algérie beaucoup de matériel médical. Il s'agit de respirateurs de réanimation, moniteurs de surveillance, pousse-seringues, ambulances et autres matériels médicaux. Cette fondation finance également des dizaines de projets caritatifs, sociaux et humanitaires en faveur d’hôpitaux, de maisons de retraite, d’orphelinats, d’écoles ou encore d’assemblées populaires nationales (APC). Des projets qui se trouvent dans les quatre coins de l'Algérie. À titre illustratif, cette fondation a acheminé en Algérie dix respirateurs dont ont bénéficié les hôpitaux de Bejaïa, Tizi-Ouzou, Tipaza, Sétif, Alger et Aïn Defla.

La fondation Zidane est aussi active dans d'autres domaines. Elle a offert des bus scolaires et des ambulances à plusieurs communes, et également des machines à coudre à des associations qui viennent en aide aux femmes démunies. Dans plusieurs communes, la fondation a fait don d'ordinateurs et de livres à des écoles. Elle a rénové et équipé des cantines scolaires. Cette fondation a également financé la rénovation de deux musées liés à la guerre d’indépendance.

En conclusion, Zinédine Zidane a certes choisi la France comme nationalité sportive, mais reste toujours cet enfant d'immigré venu de Kabylie pour fuir la misère à l'époque du colonialisme. Zidane n'a donc pas oublié le parcours et les sacrifices de son père. Venir en aide à sa terre d'origine est la meilleure façon de dire « je suis aussi de cette terre ».