L'attaquant du SB29 Islam Slimani a affirmé avoir été victime d'insultes racistes lors du match de Ligue 1 Uber Eats ayant opposé son club à Clermont Foot 63. Le joueur algérien a accusé Johan Gastien de l'avoir traité de « sale blédard » en plein match. Ce lundi 24 octobre, la direction du club brestois a publié un communiqué afin de défendre l'international algérien.

C'est une affaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur ces dernières heures. Au cours du match qui opposait Clermont Foot 63 au Stade brestois 29 le dimanche 23 octobre au stade Francis Le Blé à Clermont, pour le compte de la 12e journée de Ligue 1, Islam Slimani s'est plaint d'insultes racistes venues d'un de ses adversaires.

Alors que la première mi-temps tirait à sa fin, Islam Slimani s'est dirigé vers le quatrième arbitre pour se plaindre de propos racistes qui auraient été proférés à son encontre par un joueur de Clermont Foot. « Sale arabe, il m'a dit sale arabe », a répété par deux fois l'international algérien au quatrième arbitre, selon les images d'une courte vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

Des accusations que l'attaquant du SB29 a maintenues à l'issue de la rencontre face aux médias. « C'est grave de nos jours de se faire traiter de sale blédard. Moi, je suis fier d'être blédard, fier d'être algérien », déclare Islam Slimani au micro de France Bleu. Des  insultes que le capitaine de Clermont Foot s'est défendu d'avoir tenues. « Je suis tranquille dans ma peau. Je ne lui ai pas dit "sale arabe" », a assuré Johan Gastien. « Je vais passer pour un con sur les réseaux, mais ça fait partie du foot maintenant », ajoute le capitaine clermontois.

Le Stade brestois 29 condamne et apporte son soutien à Slimani

Face à la gravité de l'affaire, le Stade brestois a réagi, ce lundi 24 octobre, via un communiqué dans lequel il défend son attaquant algérien : « le Stade brestois apporte tout son soutien à son joueur Islam Slimani, qui lui a rapporté avoir été victime d'insultes racistes pendant la rencontre face à Clermont lors de la 12e journée de Ligue 1 Uber Eats », lit-on dans le communiqué publié par le Stade brestois 29[1]Communiqué du Stade brestois, 24 octobre 2022, sb29.bzh.

Tout en apportant son soutien à Islam Slimani, la direction du club breton a également tenu à interpeler les instances responsables du football français pour faire la lumière sur cette affaire. « Le club condamne depuis toujours toutes les formes de discrimination ou de racisme et ne saurait accepter de tels dérapages. Le Stade brestois se met dorénavant à la disposition des instances et demande à la Commission de discipline de faire la lumière sur ces faits », ajoute la même source.

References