L'attaquant algérien Islam Slimani s'est dit victime d’insultes racistes lors du match de Ligue 1 ayant opposé ce dimanche 23 octobre son club, le Stade brestois 29, à Clermont. Islam Slimani a accusé le capitaine de Clermont, Johan Gastien, de l'avoir traité de « sale blédard » en plein match. Une accusation que le joueur clermontois a démenti après la rencontre.

Le Stade brestois 29, qui a connu un début de saison difficile avec une série de mauvais résultats en championnat de Ligue 1 française, avait rendez-vous ce dimanche 23 octobre avec Clermont Foot 69 pour le compte de la 12e journée. Le match, qui s’est déroulé au stade Francis Le Blé à Clermont, a vu les coéquipiers de l'international algérien Islam Slimani l’emporter sur le score de 3 buts à 1.

Si Islam Slimani s’est montré encore une fois muet, lui qui n’a réussi à marquer jusque-là qu’un seul but avec le SB29, l’international algérien a toutefois réussi à faire parler de lui pour une raison extra-sportive. En effet, alors que la première mi-temps du match tirait à sa fin, Islam Slimani s’est dirigé vers le quatrième arbitre pour se plaindre de propos racistes qui auraient été proférés à son encontre par un joueur de Clermont.

Slimani accuse le capitaine de Clermont de l’avoir traité de « sale blédard »

« Sale arabe, il m'a dit sale arabe », a répété par deux fois Islam Slimani au quatrième arbitre, selon une courte vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux. À l’issue de la rencontre, Islam Slimani s’est à nouveau exprimé, mais cette fois face aux caméras. Tout en insistant sur les insultes racistes de la part du capitaine de Clermont, le meilleur buteur de l'histoire des Verts a surtout tenu à afficher sa fierté d’être algérien.

« C’est grave de nos jours de se faire traiter de sale blédard. Moi, je suis fier d’être blédard, fier d’être algérien », déclare Islam Slimani au micro de France Bleu. « Avec toutes les caméras qu’il y a, se faire traiter de "sale blédard", c’est grave. Ça ne m’atteint pas, mais c’est grave d’entendre des choses comme ça », ajoute Slimani qui affirme avoir reçu ces insultes de la part du capitaine de Clermont. « C’est le capitaine (qui l’a dit) », insiste-t-il.

Le capitaine de Clermont Foot 63 se défend

De son côté, le capitaine de Clermont Foot 63, Johan Gastien, a réagi à cette accusation de l’international algérien : « Il dit beaucoup de choses, moi je suis tranquille dans ma peau. Jamais de la vie je ne dirais ça », se défend-t-il au micro de la même chaine. « Je vais passer pour un con sur les réseaux, mais ça fait partie du foot maintenant. Je n’ai pas cette approche. Je suis touché. Je défends des choses qui sont contre ça. Alors oui, ça me fait chier », ajoute Johan Gastien.