Un Américain fait la critique de la classe affaires d'Air Algérie

Généralement ce sont les Algériens, particulièrement ceux installés à l'étranger, qui se prononcent sur la qualité des prestations de la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Et ils sont très souvent critiques, malgré l'existence de témoignages favorables sur des thèmes précis, comme la qualité de la nourriture servie à bord ou le retard.

Par contre, il est rare qu'un étranger voyage à bord d'un appareil d'Air Algérie et encore plus rare qu'il rende public son avis sur la qualité des services à son bord. Mais ce n'est pas le cas de ce ressortissant des États-Unis d'Amérique, un spécialiste du voyage, qui a fait le trajet Alger-Doha en classe Affaires à bord d'un appareil de la compagnie aérienne algérienne.

« Après un accueil chaleureux et inattendu à bord de mon vol A330 d'Air Algérie entre Alger et Doha, comment s'est déroulé le vol ? Voici mes premières impressions sur la classe affaires », affirme d'emblée Matthew Klint dans son blog, repris par le site spécialisé Voyages-Algérie, n'omettant pas de publier quelques photos de la cabine de l'avion.

Voyage & Immigration Visa de travail : Ce métier est en pénurie en Italie et en Espagne

Air Algérie : Les sièges sont très confortables, le site officiel de la compagnie limité

« La première chose que j'ai confirmée est que tous les A330-200 d'Air Algérie en service sont équipés de la "nouvelle" classe affaires, avec des sièges à chevrons inversés disposés en 1-2-1. Si les finitions de la cabine ne sont pas remarquables (les sièges sont recouverts de bleu malgré le motif rouge de la compagnie), ce sont des sièges très confortables et représentent un produit de classe affaires de premier choix (bien meilleur, par exemple, que son voisin Tunisair) », souligne le consultant en voyages Matthew Klint, qui n'a pas hésité à critiquer le site officiel de la compagnie pour son manque d'informations.

Matthew Klint poursuit : « encore une fois, je n'avais aucune idée de ce à quoi ressemblerait le vol. J'ai demandé à Emelle (Amel ?) s'il y aurait un repas après le décollage. Elle m'a répondu par l'affirmative... et un petit déjeuner avant l'atterrissage. Le capitaine a annoncé une durée de vol de six heures et nous étions bientôt en route. Notre vol a décollé avec seulement quatre passagers en classe affaires (18 sièges au total dans la cabine). Emelle et Nazim ont rapidement servi le dîner après le décollage, un seul plateau avec un plat de bœuf et de riz, un sandwich à la dinde et au fromage, des petits pains chauds avec du fromage et quelques tranches de gâteau. Le plat principal était très bon... le reste, pas tellement ».

Malgré des lacunes, le voyage à bord de l'avion d'Air Algérie a été superbe

Après le dessert, la sieste et le petit déjeuner, le spécialiste américain fera une évaluation détaillée du voyage. Avant d'énumérer les différents points de l'évaluation, il n'a pas omis de préciser que même s'il a adoré le voyage en classe Affaires d'Air Algérie, il estime qu'elle n'est pas au niveau de celle de Qatar Airways. « Seule une fine couverture de classe économique était offerte, pas d'oreillers, pas de trousse de toilette, bœuf ou bœuf pour le dîner (pas de choix), pas de menus, pas de wi-fi, sélection IFE limitée, pas d'écouteurs (Nazim m'a gentiment laissé emprunter les siens), pas d'alcool ou de jus de fruits frais, le café était en poudre », sont les points négatifs relevés par lui lors de son voyage.

Il finira par relativiser ses critiques dans un dernier paragraphe, assez positif pour la compagnie aérienne algérienne. « Bien que le service de ce vol a été tout simplement superbe et que je lui accorde une très bonne note, je suis content d'avoir pris un vol de nuit d'Air Algérie vers Doha, où je n'avais pas besoin de Wi-Fi ou d'une vaste sélection de films, plutôt que de prendre un vol de jour vers Montréal. J'ai été très heureux de voler avec Air Algérie et je trouve que c'est l'une des compagnies aériennes les plus intrigantes, avec un grand potentiel pour rivaliser avec les meilleures », a-t-il conclu.

Voyage & Immigration Le Moby Dada de retour, Algérie Ferries modifie de nouveau son programme


Vous aimez cet article ? Partagez !