Depuis le départ très mouvementé de l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo de Manchester United, beaucoup de rumeurs ont suivi l'accord dit de résiliation « à l'amiable » entre les deux parties. CR7, du haut de ses 37 ans, a été annoncé dans plusieurs clubs, à l'instar du Real Madrid, Chelsea, le PSG, le FC Barcelone, le Sporting CP ou encore le Bayern Munich, sans que l'information ne soit confirmée ou démentie par qui que ce soit.

Il faut dire qu'en ce moment, le quintuple ballon d'or n'a pas vraiment la tête à se chercher un club ou à étudier des offres éventuelles. Le Portugais, qui se trouve sans club depuis plus d'une semaine, est surtout concentré avec la sélection de son pays pour faire un parcours honorable en Coupe du monde 2022 qui se tient au Qatar depuis le 20 novembre. CR7 sait que sa carrière internationale est déjà derrière lui et veut la clôturer en beauté avec la sélection portugaise.

Les deux options qui se présentaient à CR7

Mais voilà que cette fois, la presse espagnole annonce un autre son de cloche concernant l'avenir de la star portugaise. Selon des médias ibériques, notamment Marca, il n'y a que les pays du Golfe qui ont les moyens de s'offrir les services d'une star de la taille de Cristiano Ronaldo. Ce dernier a déjà rejeté une offre mirobolante d'un club saoudien, Al Hilal, mais l'on disait que CR7 avait le choix entre deux options uniquement ; soit un club saoudien, soit le club anglais de Newcastle, propriété d'un richissime Saoudien.

À lire aussi :  Meilleurs footballeurs du monde : Un Algérien et 5 Marocains au Top 100

Aujourd'hui, Marca dribble tout le monde et annonce la star lusitanienne de 37 ans en Arabie saoudite. Précisément du côté du club d'Al Nassr FC, deuxième au classement du championnat saoudien, entraîné par le Français Rudi Garcia depuis le début de la saison 2021-2022. Selon le média espagnol, Ronaldo est tombé d'accord avec les dirigeants du club d'Arabie.

Cristiano devrait signer 2 ans et demi pour 500 millions de dollars

La même source précise que l'accord porte sur un contrat de 2 ans et demi qui rapportera annuellement à la star portugaise la bagatelle de 200 millions de dollars. Il touchera donc la somme astronomique de 500 millions d'euros s'il va au bout du contrat, soit à l'approche de la quarantaine. Il n'est donc pas loin du parcours de la star suédoise Zlatan Ibrahimovic, qui continue à jouer à 41 ans.

Il faut dire que les autorités saoudiennes sont même prêtes à aider leurs clubs à recruter des joueurs tels que Cristiano Ronaldo. Et ce n'est pas uniquement à des fins de prestige, comme l'a indiqué clairement le ministre saoudien des Sports, le prince Abdulaziz bin Turki Al Faisal. « Tout est possible, j'aimerais voir Ronaldo jouer dans la ligue saoudienne. Cela profiterait à la ligue, à l'écosystème sportif saoudien et inspirerait les jeunes pour l'avenir. Il est un modèle pour beaucoup d'enfants et a une grande base de fans en Arabie », a-t-il déclaré à la BBC.