La belle victoire du Maroc le dimanche dernier contre la Belgique (2-0) lors de cette Coupe du monde qui se poursuit au Qatar a causé des ennuis à l'ancien international français Frank Lebœuf. Présent sur le plateau d'une chaîne de télévision américaine, l'ancien champion du monde 1998 a tenu des propos qui ont déplu à une partie des supporters marocains. Des propos qui lui ont même valu des menaces de mort.

Frank Lebœuf fait l'éloge de l'équipe nationale du Maroc

Présent sur le plateau de la chaîne de télévision américaine ESPN, où il officie comme consultant, Frank Lebœuf n'a pas caché sa joie de voir les Marocains s'imposer face aux redoutables Diables rouges. « C'est un pays fantastique, plein de culture. Vous n'imaginez pas la réaction là-bas, ce que ça représente là-bas de battre la Belgique, 2e au classement FIFA ; c'est fou ! J'en ai des frissons, rien qu'en y pensant. Je sais ce que cela représente pour mes amis au Maroc […] Ce serait comme si l'Écosse réussissait, mais avec un tiers des moyens financiers de l'Écosse », lance Lebœuf avec enthousiasme.

« Un petit pays pauvre » suscite la colère au Maroc

Des propos élogieux de la part de l'ancien champion du monde 1998, mais c'est ce qu'il dira par la suite qui finira par faire polémique. La faute à une vision du Maroc jugée par de nombreux Marocains comme réductrice, voire insultante. « Je suis très content pour le Maroc. Il est peut-être difficile pour les gens (les Américains, NDLR) qui nous regardent de situer le Maroc sur une carte ; c'est un petit pays, un pays plutôt pauvre où beaucoup de gens souffrent », ajoute en effet Frank Lebœuf.

Des propos qui ont été très mal interprétés par une partie des Marocains, qui sont d'ailleurs vite montés au créneau sur les réseaux sociaux pour dénoncer ce qu'ils qualifient d'insulte à l'égard du Maroc et de sa population de la part de Frank Lebœuf. Certains internautes sont même allés jusqu'à traiter ce dernier de menteur, relevant ce qu'il a dit des joueurs marocains.

À lire aussi :  Une révélation sur Houssem Aouar provoque une tempête sur la Toile

En effet, Frank Lebœuf avait aussi expliqué lors de l'émission que « la plupart des joueurs [du Maroc] viennent de France et ont la double nationalité ». Une erreur de sa part, puisque seuls deux joueurs marocains présents au Qatar ont effectivement la double nationalité franco-marocaine : Romain Saïss et Sofiane Boufal.

« Jamais je n'ai voulu insulter le Maroc » : Frank Lebœuf se défend

Face à l'ampleur de la polémique suscitée chez les Marocains par ses propos, Franck Lebœuf a fini par réagir et apporter des explications sur ce qu'il avait dit sur le plateau d'ESPN. « Je me présente devant vous pour m'expliquer sur mes propos sur le Maroc. J'ai reçu des insultes et des insultes, même des menaces de mort », révèle Frank Lebœuf.

Dans cette vidéo publiée mardi 29 novembre sur son compte Instagram, Frank Lebœuf a nié avoir insulté les Marocains. « Jamais au grand jamais, je n'ai voulu insulter le Maroc, donc si certains se sont sentis insultés parce que j'ai nommé le Maroc petit, je suis désolé, c'est parce que je parlais du football. Si j'ai dit qu'il était pauvre, oui il y a des gens riches, mais j'ai été au Maroc une dizaine de fois et il ne me semble pas avoir vu des gens riches partout […] Ce n'était surtout pas pour dénigrer, mais au contraire pour mettre en avant l'exploit des joueurs marocains », explique-t-il.

À lire aussi :  Meilleurs footballeurs du monde : Un Algérien et 5 Marocains au Top 100

L'ancien défenseur des Bleus récuse aussi les accusations de racisme proférées par certains Marocains à son encontre. « J'ai dit que le Maroc était difficile à mettre sur la carte, pour les Américains. Dans certains États [des USA], on ne sait même pas que Paris est la capitale de la France. Ce n'est surtout pas pour dénigrer le Maroc, que je trouve extraordinaire, ce que les joueurs font est fantastique […] Je me suis trompé sur la double nationalité et je suis vraiment désolé […] Si j'ai heurté des gens, je veux vraiment m'en excuser », ajoute Frank Lebœuf dans sa mise au point.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Frank Leboeuf (@frank.leboeuf)