Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o, a frappé voilement, lundi soir, un youtubeur algérien aux abords du stade 974 de Doha, à l’issue du match des huitièmes de finale de la Coupe du monde entre le Brésil et la Corée du Sud. La vidéo de l’agression de Samuel Eto’o sur le jeune algérien, devenue virale, a suscité une grande polémique sur les réseaux sociaux.  

L’ancien attaquant du FC Barcelone et actuel patron de la Fecafoot, Samuel Eto’o, a perdu son sang-froid, lundi soir au Qatar après le match entre le Brésil et la Corée du Sud. Alors qu’il prenait la pose avec plusieurs spectateurs venus vers lui pour faire des photos aux abords du stade 974 de Doha, Samuel Eto’o a vite perdu les nerfs en s’en prenant violemment à l’une des personnes qui l’entourait.

En effet, comme le montrent les images d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par le média espagnol La Opinión, on y voit  un jeune muni d’une caméra s'approcher de  Samuel Eto’o pour l'interroger. Selon plusieurs médias, le jeune en question est le youtubeur algérien Sadouni SM, présent au Qatar pour assister à la Coupe du monde. Le youtubeur algérien aurait interrogé Eto’o sur l'arbitre gambien Bakary Gassama, qui avait officié le fameux match Algérie-Cameroun.

Le youtubeur algérien a interrogé Eto’o sur l’affaire de l’arbitre Gassama

Sur la vidéo, on voit le président de la Fecafoot répondre avec véhémence à son interlocuteur algérien, avant d’être retenu par plusieurs hommes présents à ses côtés. L'un des ces hommes arrache la caméra de l'Algérien avant de voir Samuel Eto’o, fou furieux, assener un violent coup de pied à la poitrine du youtubeur algérien. Ce dernier, projeté au sol, n’a montré aucun signe de résistance et ne semblait pas du tout vouloir se battre avec son agresseur.

À lire aussi :  Manchester City réalise un documentaire sur Riyad Mahrez

Dans une vidéo publiée dans la nuit du lundi 5 décembre, le youtubeur algérien Sadouni SM a indiqué avoir été agressé par Samuel Eto’o à l’issue du match Brésil-Corée du Sud pour l’avoir interrogé sur l’affaire du match Algérie-Cameroun pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. « Ma question sur l’arbitre Gassama l’a mis hors de lui. Il m’a traité d’idiot et d’autres propos vulgaires que je ne peux pas prononcer. Il m’a violemment agressé », affirme le jeune algérien; qui a annoncé avoir déposé plainte contre Samuel Eto'o auprès de la police du Qatar.