Match contre le Maroc : Les Français ont peur d'une guérilla

Les sélection de France et du Maroc s'affronteront le mercredi 14 décembre au titre des demi-finales de la Coupe du monde Qatar 2022. Un match pas comme les autres et qui ne va pas se jouer uniquement entre les 22 joueurs sur la pelouse du stade de Doha, mais aussi à travers de nombreuses villes françaises entre les supporters des deux sélections.

Un match entre la France et le Maroc et de surcroît en demi-finale d'une Coupe du monde est un événement historique. Ce rendez-vous inédit dans une compétition du genre ne passera pas inaperçu aux yeux des supporters des deux sélections partout où ils se trouvent. C'est le cas notamment en France, où la forte diaspora marocaine attend avec impatience ce match qui opposera leur sélection nationale aux champions du monde en titre.

Match France-Maroc : Dispositif sécuritaire renforcée à Paris

Quel que soit le résultat, les autorités  françaises s'attendent une nouvelle fois à voir déferler des milliers de supporters sur les rues de nombreuses villes du pays. C'est dire que l'enjeu de ce France-Maroc sera aussi sécuritaire. D'ailleurs, les autorités ont prévu un important dispositif à travers plusieurs villes de France, notamment à Paris.

Sports Le transfert de Mahrez au cœur d'une enquête pénale en France

Le samedi 10 décembre, des milliers de supporters s'étaient rendus sur les Champs-Élysées pour fêter les qualifications du Maroc puis de la France en demi-finales. Les scènes de liesse avaient parfois été émaillées d'incidents1 : 91 personnes ont été interpellées, selon le parquet de Paris. Pour limiter le nombre d'incidents, le dispositif sécuritaire sera renforcé pour le match du mercredi, selon Le Parisien2. Près de 2000 policiers et gendarmes devraient être mobilisés dans la capitale, soit 800 de plus que le samedi.

Quel que soit le résultat du match France-Maroc, donc, les autorités françaises s'attendent à devoir gérer une foule encore plus considérable qu'après les matchs des quarts de finale. Une foule qui risque de générer des débordements encore plus importants à l'issue du match France-Maroc comme le redoutent déjà de nombreux commerçants. D'ailleurs, un grand nombre de commerçants de l'avenue parisienne a décidé de fermer boutique plus tôt par mesure de précaution. À l'image de ce restaurateur, qui fermera les portes à 22 h 30 afin d'éviter les dégradations, rapporte CNews.

France-Maroc : Les Français ont peur d'une guerre civile, selon une élue

S'il est vrai que des risques de débordements ne sont pas à écarter à l'occasion de ce match France-Maroc, il faudra aussi relever que certains politiciens à droite à l'extrême droit vont un peu trop loin. C'est le cas de la maire LR du VIIIe arrondissement de Paris, qui dit craindre une « guérilla » voire une « guerre civile » mercredi soir sur les Champs-Élysées à la fin du match.

Invitée ce lundi 12 décembre sur CNews, Jeanne d'Hauteserre, maire LR du VIIIe arrondissement de Paris, a déploré le comportement de certains supporters à Paris en marge des qualifications du Maroc et de la France samedi pour la demi-finale. « Quand on veut fêter la victoire, on ne vient pas avec des mortiers. Or, ces personnes ne viennent en réalité que pour casser », lance-t-elle. « Pour mercredi, tout le monde à peur d'une guerre, d'une guérilla et d'une guerre civile. Parce que c'est le Maroc et la France et vous connaissez les sentiments des uns et des autres, et on ne veut pas que les Champs Elysées soient transformés en champ de bataille ! » ajoute la maire.

Sports Champions League et Coupe de la Confédération : Les clubs algériens connaissent leurs adversaires


  1. Incidents dans plusieurs villes en Europe après la qualification du Maroc 

  2. Coupe du monde 2022 : priorité à la sécurité pour ne pas gâcher la fête du match France-Maroc, Le Parisien 


Vous aimez cet article ? Partagez !