Pourquoi Karim Benzema a-t-il été écarté si vite de l'équipe de France ?

Karim Benzema a-t-il été volontairement écarté de la Coupe du monde de football au Qatar ? Le journal Marca a relancé les doutes autour de la condition physique de Karim Benzema. Le quotidien espagnol assure en effet que Benzema a totalement récupéré et a déjà retrouvé l’intégralité de ses moyens.

La preuve, selon les éléments venus depuis l’autre côté des Pyrénées : il s’entraîne à pleine intensité avec le Real Madrid sous les ordres de Carlo Ancelotti. « Forfait pour le Mondial en raison d’un pépin musculaire, le buteur aurait pourtant pu être disponible pour jouer à partir des huitièmes », écrit le journal Marca. Ce média estime que Didier Deschamps a précipité le départ de l’attaquant vers Madrid alors qu'il aurait pu le garder en convalescence avec le reste de l’équipe de France au Qatar.

Toujours selon le média ibérique, un programme de reprise estimé à 3 semaines avait été établi à partir du 19 novembre, date de la blessure du récent lauréat du Ballon d’or. Avec un retour finalement réussi plus tôt que prévu, KB 19 aurait donc été apte à jouer contre la Pologne en huitièmes de finales, puis pour la suite de la Coupe du monde, selon Marca. Ce ne fut pas le cas. « Didier Deschamps aurait pris une décision hâtive puisqu’il aurait pu jouer dès les huitièmes de finale », commente de son côté la presse française.

Sports La CAN 2025 au Maroc menacée

Benzema de retour au Real Madrid
Karim Benzema de retour au Real Madrid. Source : Real Madrid C.F., sur Twitter

Benzema et le scandale de la sextape

Dans les faits, le retour du meilleur joueur de cette saison en équipe de France n’a jamais été applaudi. La convocation de l’attaquant du Real Madrid résonne comme un coup de tonnerre, alors qu’il avait été mis à l’écart il y a 5 ans pour des soupçons de complicité dans un chantage visant un coéquipier. Karim Benzema a disputé son dernier match avec les Bleus en octobre 2015, quelques jours avant que n’éclate l’affaire dite de la sextape. L’attaquant est alors mis en cause pour son implication dans une tentative de chantage visant un de ses coéquipiers, Mathieu Valbuena. Quelques mois plus tôt, cet autre joueur de l’équipe de France avait été contacté par un individu le menaçant de publier une vidéo intime sur laquelle il apparaissait. Mis en examen en novembre 2015 dans ce dossier, Karim Benzema a été renvoyé devant le tribunal correctionnel en janvier 2021 pour « complicité de tentative de chantage », après une série de recours sur la validité de la procédure.

À côté de ces soubresauts judiciaires, Karim Benzema a été critiqué de façon répétée pour son supposé « manque de patriotisme ». Notamment en raison de son refus d’entonner l’hymne français avant les matchs de la sélection : « Si vous écoutez bien, la Marseillaise appelle à faire la guerre. Cela ne me plaît pas », s’est-il justifié a posteriori dans une interview à Vanity Fair publiée en avril 2018.

Les détracteurs de Benzema lui reprochent également des propos tenus fin 2006 et régulièrement exhumés depuis. Âgé de 19 ans et encore en équipe de France espoirs, l’attaquant est interrogé sur RMC sur son choix d’enfiler le maillot bleu, alors qu’il dispose également de la nationalité algérienne. Et il semble alors présenter sa décision comme motivée par la raison plus que par la passion : « C’est plus pour le côté sportif, parce que l’Algérie, c’est mon pays, voilà, mes parents viennent de là-bas. Après, la France… C’est plus sportif, voilà », explique le binational.

Autant dire qu’un retour de l’attaquant sous les couleurs françaises était tout sauf attendu. Le patron de la FFF avait lui-même semblé fermer la porte en novembre 2019 : « Benzema est un très bon joueur […] mais l’aventure France est terminée », avait déclaré Noël Le Graët dans une interview à RMC1.

Sports La CAN 2025 au Maroc officiellement reportée


  1. Equipe de France : "L'aventure est terminée" pour Benzema, selon le Graët, RMC Sport 


Vous aimez cet article ? Partagez !