Suisse : Du nouveau pour le dépôt des demandes de visa

Désormais, le dépôt des demandes de visa Schengen pour la Suisse ne se fera plus au niveau de l'ambassade, mais plutôt à VFS Global Algérie. En effet, un accord a été signé entre la mission diplomatique et le prestataire de service, et ce, depuis le 1er janvier de l’année en cours. 

C’est le 11 du mois en cours que les deux partenaires ont officiellement inauguré le guichet suisse. Cependant, la sous-traitance du dépôt, précise-t-on, ne concerne que les demandes de visa court séjour. Cela laisse entendre que le dépôt des autres demandes se fera toujours au niveau de l’ambassade.

Pour rappel, avant l’année 2023, les demandes de visa pour la Suisse étaient toutes déposées au consulat ou à l'ambassade de ce pays, « idéalement au moins deux mois à l'avance, mais pas plus de six mois avant », note-t-on. Avec le changement qui vient de s’opérer en matière de dépôt, il n’est pas certain que les délais soient les mêmes.

Voyage & Immigration Le Top 5 des pays qui refusent le plus de visas Schengen aux Algériens

VFS Global : Des avis plutôt négatifs

C’est d’ailleurs l’une des craintes des internautes qui ont commenté la décision de l’ambassade suisse. « Avec cette sous-traitance, les délais vont s’éterniser », a écrit un internaute commentant le communiqué de l’ambassade sur Facebook. Une autre internaute a écrit : « étant Suisse avec de la famille en Algérie, je trouve que c'est une très mauvaise décision d'avoir sous-traité à VFS Global le service Visa. Celui-ci est connu pour être un prestataire défaillant […]. C'est une grossière erreur de l'avoir choisi ».

« VFS Global, un sous-traitant mafieux complice avec les revendeurs de rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous possible. Il faut se diriger vers les cybercafés et payer pour espérer en avoir un », a commenté un autre internaute. En effet, le prestataire de services ne jouit pas d’une bonne réputation parmi les Algériens, notamment à cause des difficultés à avoir un rendez-vous. Aussi, la qualité de services, selon beaucoup d’Algériens, laisse à désirer.


Vous aimez cet article ? Partagez !